LREM : un maillage local difficile à construire pour les municipales

La République en marche espérait s'ancrer dans de nombreuses villes lors des municipales de 2020, mais il a fallu composer avec le paysage politique local.

FRANCE 3

Benjamin Griveaux et Cédric Villani tentent de conquérir la capitale. À Lyon (Rhône), c'est une bataille entre Gérard Collomb et David Kimelfeld qui est engagée. À Bordeaux (Gironde), le candidat LREM, Thomas Cazenave, défit son allié MoDem, soutien du maire sortant des Républicains. Stanislas Guerini, délégué général LREM, ne parle plus de villes à prendre, mais d'un maillage local à construire petit à petit. "Nous sommes un jeune mouvement, nous n'avons que très peu d’élus locaux aujourd'hui sur le terrain et donc c'est normal qu'on aborde cette élection avec beaucoup d'humilité, avec beaucoup de modestie", estime-t-il.

2 000 conseillers municipaux

LREM compte aujourd'hui 2 000 conseillers municipaux ; l'objectif est d'atteindre les 10 000 en 2020. Pour le mouvement, il faut alors ratisser large pour éviter un score trop faible. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les candidats LREM aux européennes, entourés du Premier ministre, lors d\'un meeting à Strasbourg (Bas-Rhin), le 11 mai 2019.
Les candidats LREM aux européennes, entourés du Premier ministre, lors d'un meeting à Strasbourg (Bas-Rhin), le 11 mai 2019. (FREDERICK FLORIN / AFP)