Les temps sont durs pour Macron : défaite électorale, baisse de popularité et grogne sociale

Le 5e séminaire gouvernemental se tenait ce dimanche 18 mars autour d'Édouard Philippe à l'hôtel de Matignon.

Voir la vidéo
France 3

L'accumulation des réformes à venir : sept en huit semaines, c'est un risque d'aboutir à un grand embouteillage. Ce serait fâcheux pour une majorité qui se veut en marche. Il était impératif pour le Premier ministre Édouard Philippe d'intervenir pour fixer le cap, ce qu'il a fait ce dimanche lors de ce 5e séminaire gouvernemental. Il a demandé des résultats tangibles.

En Marche! en perte de vitesse

Ce séminaire intervient après une manifestation des retraités le 15 mars et une manifestation des fonctionnaires et des cheminots jeudi 22 mars. Par ailleurs, Emmanuel Macron subit une baisse popularité selon un sondage Ifop, tout comme Édouard Philippe. C'est surtout chez les retraités que le mécontentement est le plus tangible. Et ce dimanche soir, le député socialiste sortant a largement battu un candidat LREM en Haute-Garonne. Un autre candidat du président a été fortement dominé au premier tour par un candidat les républicains dans le Loiret.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, à l\'Elysée, le 30 décembre 2017.
Emmanuel Macron, à l'Elysée, le 30 décembre 2017. (ETIENNE LAURENT / POOL)