Législatives 2017 : le candidat UDI arrête tout pour protester contre la future hégémonie d'En Marche

C'est un choix un peu particulier qu'a fait Jérémy Coste. À quatre jours du second tour, il a arrêté de faire campagne pour protester contre la vague En Marche. Explications.

FRANCE 3


À Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), les deux candidats en lice pour le second tour des législatives 2017 ne partent pas à égalité. Dimanche 11 juin, Gabriel Attal de La République en Marche, a récolté 44% des voix contre 20% pour Jérémy Coste. Soutenu par le député sortant dans cette circonscription tenue par le centre-droit, ce jeune candidat UDI s'est fait largement devancer. Déception ou coup de com', il arrête sa campagne de terrain pour protester contre la future hégémonie d'En Marche.

Seul sur le terrain

Face à lui, la vague En Marche et un candidat de 28 ans qui veut incarner le renouveau cher à Emmanuel Macron. Fort de son avance, lui continue sa campagne et profite du vide laissé par son adversaire. Seul sur le terrain, Gabriel Attal n'est pas encore élu député. Dimanche 18 juin, les électeurs auront bien deux candidats à départager au second tour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des ballons tricolores à un meeting de La République en marche, le 7 juin 2017 à Paris.
Des ballons tricolores à un meeting de La République en marche, le 7 juin 2017 à Paris. (STEPHANE ALLAMAN / SIPA)