"Le Reich en marche" : le candidat LREM à la mairie d'Evreux porte plainte après la découverte d’inscriptions nazies près de son local

"Je condamne les inscriptions sur la voie publique, devant ma permanence, hier et aujourd'hui. J'ai porté plainte", a réagi Guillaume Rouger sur Twitter.

Le local de Guillaume Rouger à Evreux, le 12 janvier 2020.
Le local de Guillaume Rouger à Evreux, le 12 janvier 2020. (GUILLAUME ROUGER / TWITTER)

"Macron assassin", "Le Reich c’est ici", "Le Reich en marche"... Voici ce que l'on pouvait lire sur le trottoir situé devant le local de Guillaume Rouger à Evreux (Eure). Le candidat de La République en marche aux élections municipales dans la ville a fait cette triste découverte, dimanche 12 janvier dans la matinée. "Je condamne les inscriptions sur la voie publique, devant ma permanence, hier et aujourd'hui. J'ai porté plainte", a réagi Guillaume Rouger sur Twitter.

Quelques heures plus tard, le candidat a publié une vidéo dans la quelle il annonçait que son local avait été nettoyé. "Nous sommes totalement déterminés à porter notre projet pour Evreux", a commenté le candidat LREM. De nombreuses permanences d'élus de la majorité ont déjà été taguées ces dernières mois.