Cet article date de plus de quatre ans.

La République en marche : une trentaine d'adhérents contestent devant la justice la validité des statuts du parti

Une trentaine de militants LREM ont déposé un référé au tribunal de grande instance de Créteil (Val-de-Marne) pour contester la validités des statuts du parti.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une militante lors d'une conférence de presse de La République en marche, à Paris, le 11 mai 2017. (MAXPPP)

Cela ne devait être qu'une formalité. Pourtant, l’adoption des statuts du parti La République en marche (LREM), soumis au vote électronique des adhérents rencontre des résistances. Une trentaine d'adhérents LREM contestent la validité des statuts LREM, selon une information du journal Le Parisien confirmée à franceinfo, dimanche 23 juillet.

Manque de démocratie interne

Les militants ont déposé un référé au tribunal de grande instance de Créteil, dans le Val-de-Marne. L'audience a été fixée mardi à 13h30. Les adhérents dénoncent un manque de démocratie interne au parti d'Emmanuel Macron. Ils estiment que les nouveaux statuts ont été soumis au vote sans tenir compte du délai légal prévu par les textes de LREM.

Le vote électronique pour valider les statuts de LREM doit commencer dimanche et se poursuivre jusqu'au 31 juillet. Le parti revendique 373 000 adhérents.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers La République en marche - LREM

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.