Affaire Rugy : sa démission était-elle spontanée ?

La démission de François de Rugy est-elle spontanée ou l'exécutif l'a-t-il forcé à partir ? En duplex devant le palais de l'Élysée (Paris), le journaliste Jeff Wittenberg tente d'apporter une réponse à cette question.

FRANCE 2

François de Rugy devenait-il trop gênant pour le gouvernement ? Le ministre de la Transition écologique a démissionné mardi 16 juillet, après les multiples révélations de Mediapart sur son train de vie. "Officiellement, on nous dit que c'est lui, et lui seul, qui a pris cette décision", explique le journaliste Jeff Wittenberg, en duplex devant le palais de l'Élysée (Paris). "Oui, l'exécutif était conscient que les images des dîners à l'hôtel de Lassay ont choqué. Les députés de la République en Marche se sont fait 'engueuler' dans leurs circonscriptions", poursuit le journaliste.

La démission de François de Rugy soulage-t-elle l'exécutif ?

En déplacement en Serbie lundi 15 juillet, Emmanuel Macron avait estimé que seuls les faits devaient prévaloir dans cette affaire. "J'ai posé la question tout à l'heure à une personne très proche du président : 'Si François de Rugy n'avait pas démissionné de lui-même, serait-il encore à son poste de ministre ce soir ?'. On m'a répondu : 'Je ne sais pas'. Cela veut tout dire", conclut le journaliste Jeff Wittenberg.

Le JT
Les autres sujets du JT
François de Rugy lors d\'un meeting de campagne pour les européennes, à Paris, le 24 mai 2019.
François de Rugy lors d'un meeting de campagne pour les européennes, à Paris, le 24 mai 2019. (KARINE PIERRE / HANS LUCAS / AFP)