Européennes : du renfort pour Nathalie Loiseau

En vue des élections européennes, la tête de liste La République en Marche a reçu le soutien du Premier ministre, Édouard Philippe, et de Jean-Pierre Raffarin, à Strasbourg (Bas-Rhin), samedi 11 mai.

FRANCE 3

Deux Premiers ministres pour pousser la liste de la majorité aux élections européennes. À Strasbourg (Bas-Rhin), samedi 11 mai, Édouard Philippe vole à la rescousse de Nathalie Loiseau, dont la campagne patine. À ses côtés, Jean-Pierre Raffarin, figure de la droite, entre lui aussi dans la danse. Et essaye de convaincre sa famille politique de voter, comme lui, pour la République en Marche. "Je vous le dis, entre Nathalie Loiseau et Édouard Philippe, je ne me sens pas comme un étranger", a ainsi lancé l'ancien Premier ministre à la tribune.

Il reste deux semaines avant le scrutin

Depuis sa déclaration de candidature, Nathalie Loiseau ne fait pas l'unanimité, y compris chez les militants. Édouard Philippe, dans son discours, attaque frontalement le principal adversaire de la majorité dans cette campagne : le Rassemblement national. "Quel est le bilan des députés européen du Rassemblement national ?" interroge notamment le locataire de Matignon. Il reste maintenant deux semaines à Nathalie Loiseau pour tenter d'arriver en tête le soir du 26 mai.

Le JT
Les autres sujets du JT
La tête de liste La République en marche (LREM) pour les élections européennes, Nathalie Loiseau, lors d\'un débat avec d\'autres candidats à la Fédération nationale de la Mutualité française, le 11 avril 2019 à Paris. 
La tête de liste La République en marche (LREM) pour les élections européennes, Nathalie Loiseau, lors d'un débat avec d'autres candidats à la Fédération nationale de la Mutualité française, le 11 avril 2019 à Paris.  (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)