Emmanuel Macron : la recomposition politique se poursuit

Sur le plateau du 19/20 de France 3, Danielle Sportiello analyse l'actualité politique, notamment le retrait de François Fillon et la position actuelle de Christophe Castaner.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 24France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Deux évènements politiques ont marqué ces derniers jours et sont des conséquences directes de l'élection d'Emmanuel Macron. "Deux pages se tournent, celle du microparti de François Fillon et celle d'En Marche! créé par et pour Emmanuel Macron. Effectivement, on est dans la suite logique de la présidentielle avec le retrait réel ou supposé de François Fillon. Il a tiré les leçons de son échec. Mais on peut lui faire confiance : il veillera à ce que ses idées soient portées par Laurent Wauquiez, probable futur président des Républicains", affirme Danielle Sportiello.

Garder un oeil sur la République en marche

Emmanuel Macron ne pouvait plus continuer à piloter en direct son mouvement comme avant son élection. "Le mouvement a son chef, Christophe Castaner. Il a les clés de la maison. Mais même lui doit savoir que le vrai patron est à l'Élysée. Il a eu cette petite phrase révélatrice devant les adhérents : 'Je ne suis pas votre chef'", rapporte la journaliste. La popularité d'Emmanuel Macron est en hausse de quatre points, notamment grâce aux interventions internationales du chef de l'État. Le remaniement à venir, lui, reste encore un vrai mystère.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron en conférence de presse à Göteborg (Suède), le 17 novembre 2017.
Emmanuel Macron en conférence de presse à Göteborg (Suède), le 17 novembre 2017. (LUDOVIC MARIN / AFP)