Affaire Richard Ferrand : questions sur une opération immobilière

Quel rôle Richard Ferrand a-t-il joué dans l'acquisition de ce local loué par les Mutuelles de Bretagne auprès de la SCI de sa campagne ? Petit point sur l'affaire.

FRANCE 2


Selon nos confrères du Parisien, c'est bien Richard Ferrand, à l'époque directeur des Mutuelles de Bretagne, qui a lui-même signé le compromis de vente, en décembre 2010. Le document comprend une close suspensive, la vente n'aboutira qu'à la condition qu'un bail soit signé entre les Mutuelles et la SCI de la compagne de Richard Ferrand.

"Choquant sur le plan moral"

L'ancien bâtonnier de Brest a eu accès au compromis et s'étonne d'une telle opération. "J'ai analysé cela comme tout à fait légal sur le plan civil, mais comme tout à fait choquant sur le plan moral. Ce montage permettait un enrichissement personnel de monsieur Ferrand et de sa compagne au détriment de la Mutuelle", explique Me Alain Castel. Les loyers versés par les Mutuelles de Bretagne ont donc permis à la compagne de Richard Ferrand d'acheter le local. Depuis le début de l'affaire, le nouveau ministre l'assure, il n'y a dans cette opération aucune malversation ni conflit d'intérêts. Il a jusque-là exclu toute démission. Le Parquet national financier(PNF) n'a quant à lui trouvé à ce stade aucun motif valable pour ouvrir une enquête.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le secrétaire général du mouvement En marche !, Richard Ferrand, donne une conférence de presse le 8 mai 2017 à son QG de campagne, à Paris.
Le secrétaire général du mouvement En marche !, Richard Ferrand, donne une conférence de presse le 8 mai 2017 à son QG de campagne, à Paris. (CHARLES PLATIAU / POOL)