Cet article date de plus de dix ans.

La Martinique se prépare à bouder la visite du ministre de l'Intérieur

Mobilisation contre la visite de Claude Guéant à quelques heures de son arrivée. Au cœur de la colère des manifestants, les déclarations du ministre de l'Intérieur sur les civilisations. "Restez chez vous monsieur Guéant. Nous n'avons pas besoin de vous" a lancé Le sénateur de Martinique Maurice Antiste (app.PS). Le député Serge Letchimy a tout de même demandé "aux Martiniquais de ne pas avoir d'attitude violente", à son égard.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Devant une foule réunie à l'initiative du comité "Devoir de Mémoire " et de la Ligue des Droits de l'homme en Martinique, Serge Letchimy, le député (app.PS) et président du Parti Progressiste Martiniquais,  est revenu ce qui s'est passé à l'assemblée nationale, soulignant son "importance cruciale : Ce que M. Guéant a dit, n'est pas un accident verbal. Lorsqu'on dit que les civilisations ne se valent pas, on crée une
hiérarchie qu'on le veuille ou non entre civilisations, entre sociétés, entre
cultures et entre les hommes et on prend comme base, dans l'organisation de cette différenciation, nécessairement la race"
.

 Serge Letchimy a conclu son discours en répétant que Claude Guéant "n'est  pas le bienvenu en Martinique ....Cela veut dire
que je ne le recevrai pas et que les élus qui m'accompagnent ne le recevront pas".
Trois des quatre députés de la Martinique sont des élus de l'opposition. 

Les présidents PS des Conseils régional et général de Guadeloupe, Victorin Lurel et Jacques Gillot, ont eux aussi prévenu qu'ils ne recevraient  pas Claude Guéant lors de sa visite.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.