La maire de Calais poste sur Facebook une adresse e-mail pour signaler les migrants squatteurs

L'élue UMP Natacha Bouchart invite ses administrés à prévenir la mairie.

Des migrants se lavent sur un site en construction, près d\'un squat, à Calais (Pas-de-Calais), le 26 septembre 2008.
Des migrants se lavent sur un site en construction, près d'un squat, à Calais (Pas-de-Calais), le 26 septembre 2008. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Calais constitue une étape pour beaucoup de migrants qui souhaitent se rendre au Royaume-Uni. Mais la maire UMP de Calais (Nord) a décidé de faire barrage à ces personnes de passage. Natacha Bouchart a posté, mercredi 23 octobre, un message à ses quelque 2 600 abonnés sur Facebook. Elle y incite les habitants de sa ville à prévenir par e-mail la mairie s'ils aperçoivent des migrants squatteurs. La semaine précédente, elle avait interdit un festival de musique de soutien aux migrants, comme le rapportait La Voix du Nord.

"Je m'adresse tout particulièrement aux Calaisiens et Calaisiennes touchés par les nombreux squatts de migrants sur Calais. La situation est difficile, c'est pourquoi nous faisons le maximum pour vous. Il ne faut pas hésiter à laisser un mail sur cette adresse : securitesquatcalais@gmail.com, a-t-elle écrit sur le réseau social. La Police pourra intervenir, en utilisant une procédure spécifique uniquement valable dans un délai de 48H à partir du constat d'intrusion, afin d'évacuer les lieux."

Une question de sécurité, selon la mairie

La mairie de Calais a assumé cette requête, auprès du Lab, qui a révélé l'information. Cette "initiative politique" est également une question de sécurité, selon la ville. "On a eu des drames, on a même eu un mort dans un squatt. On veut faire en sorte que des squatts ne s'installent et ne provoquent de drames humains", a assuré le cabinet de Natacha Bouchart au site d'informations.

Il ajoute que ce type de dénonciation est légal, depuis la circulaire de juillet 2012. "C'est la même procédure que lorsqu'on est cambriolé", a-t-il fait valoir auprès du Lab.