La justice estime que le recours à la police à Roissy n'est "pas une atteinte au droit de grève"

Le tribunal administratif de Montreuil (Seine-Saint-Denis), saisi par la CFDT, a estimé, vendredi 23 décembre, que le recours par le gouvernement à la police pour palier le mouvement des agents de sécurité n'est "pas une atteinte au droit de grève".

Face à face entre forces de l\'ordre et manifestants à Roissy
Face à face entre forces de l'ordre et manifestants à Roissy (Ftv)

Le tribunal administratif de Montreuil (Seine-Saint-Denis), saisi par la CFDT, a estimé, vendredi 23 décembre, que le recours par le gouvernement à la police pour palier le mouvement des agents de sécurité n'est "pas une atteinte au droit de grève".

Le tribunal administratif de Montreuil a rejeté vendredi la requête de la CFDT, qui demandait la fin du remplacement par des policiers d'agents de sûreté à l'aéroport de Roissy, jugeant que cette mesure ne constituait "pas une atteinte au droit de grève".

Le juge des référés "fonde sa décision sur le fait que le remplacement d'agents grévistes par des fonctionnaires de l'Etat, dont les missions sont d'assurer la sécurité des biens et des personnes, ne constitue pas une atteinte au droit de grève dans la mesure où aucune réquisition [de personnels grévistes] n'est demandée", explique le tribunal qui invoque également "la continuité du service public de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle".

Jean-Luc Mélenchon à Roissy

Pour ce huitième jour de conflit, Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à la présidentielle, s'est rendu au terminal 2E de Roissy pour les soutenir les grévistes qui manifestaient. "Personne n'est pris en otage, il n'y a pas de criminels ici, il n'y a pas de terroristes ici", a-t-il lancé sous les applaudissement des manifestants.

"Il suffirait d'augmenter de 30 centimes la taxe aéroportuaire. Qu'est-ce que 30 centimes pour des gens qui paient plusieurs milliers d'euros pour prendre l'avion", a proposé M. Mélenchon. Les agents de sûreté en grève réclament une augmentation de salaire ainsi que de meilleures conditions de travail.

La vidéo de la visite de Jean-Luc Mélenchon. Images Arnaud Jacques de France 2

Voir la video