Vidéo Réunion des leaders de la gauche : "Ce n'est pas le grand soir, ce n'est pas la révolution", tempère le député LFI Éric Coquerel

Publié
Article rédigé par
Radio France

Eric Coquerel dément les déclarations du patron du PS Olivier Faure qui avait annoncé la conclusion d'un "pacte de gouvernement" en vue de 2022.

Les principaux leaders des forces de gauche se sont réunis samedi 17 avril à Paris, à l'initative de l'eurodéputé écologiste Yannick Jadot. "Ce n'est pas le grand soir, c'est pas la révolution", tempère le lendemain matin sur franceinfo le député La France insoumise de Seine-Saint-Denis Éric Coquerel, invité du 8h30. "On ne va pas bouder le fait que nous ayons obtenu des choses que l'on demandait depuis longtemps", se félicite-t-il cependant. "Par exemple, un accord de respect mutuel", explique le député LFI.

"L'unité qui embrouille, c'est non, le rassemblement qui clarifie, c'est oui"

En revanche Éric Coquerel ne digère pas la déclaration d'Olivier Faure, le patron du PS, à l'issue de la réunion, indiquant qu'un début d'accord avait été trouvé entre plusieurs forces de gauche autour d'un candidat et d'un projet communs.

"Il fait le forcing pour installer une candidature commune de centre-gauche. On sait que c'est ce qu'il veut depuis longtemps et donc il tente comme ça de mettre tout le monde devant le fait accompli."

Éric Coquerel, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis

à franceinfo

"Sauf que dans la réunion d'hier, personne n'imaginait un rassemblement sans Jean-Luc Mélenchon et La France insoumise", assure-t-il. "L'unité qui embrouille, c'est non, le rassemblement qui clarifie, c'est oui", conclut le député La France insoumise de Seine-Saint-Denis.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers La France insoumise

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.