Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo "On a tous été manipulés" : Mamère regrette sa participation au Média, la webtélé proche des "insoumis"

L'écologiste, qui avait rejoint la rédaction comme journaliste bénévole, avait annoncé son départ fin février, en réaction à celui d'Aude Rossigneux et au traitement du conflit syrien par la chaîne.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ancien député EELV Noël Mamère visite le Salon de l'agriculture, le 1er mars 2018 à Paris. (PATRICE PIERROT / AFP)

Il était cité comme un garant de l'indépendance de la webtélé par rapport à La France insoumise. Mais l'ancien député écologiste Noël Mamère ne semble pas avoir apprécié son expérience au Média, la chaîne en ligne créée par des proches du parti de Jean-Luc Mélenchon. "Je pense qu'on s'est tous fait balader", a-t-il expliqué à l'émission "Quotidien", sur TMC, mardi 6 mars. "On a tous été en quelque sorte manipulés." Il avait annoncé le 26 février son départ de la rédaction, qu'il avait rejointe bénévolement en tant que journaliste.

Pour expliquer son départ, fin février, Noël Mamère citait "l'atmosphère" liée au départ d'Aude Rossigneux, présentatrice du journal de la chaîne, qui a affirmé avoir été victime d'un "licenciement brutal", mais aussi des "raisons journalistiques" liées au traitement de la guerre en Syrie, dont Le Média refuse de diffuser des images.

Le comité de pilotage, "un comité des soviets"

"En fait, c'est une télé qui reproduit à l'identique les idées défendues par La France insoumise, en particulier la question de la Syrie", développe l'ancien député de la Gironde dans "Quotidien". En tant qu'ancien d'une autre famille politique, il estime avoir servi de "caution" au Média.

Noël Mamère n'est pas non plus tendre avec le comité de pilotage de la chaîne, qui a décidé du départ d'Aude Rossigneux, et qui "ressemble plutôt à un comité des soviets""Je ne pensais pas que les amis de Jean-Luc Mélenchon étaient capables de ce type de procédés, qui rappellent des heures assez pénibles."

Le Média traverse une passe difficile : vendredi, une dizaine de personnalités lui ont retiré le soutien qu'elles lui avaient témoigné avant son lancement en signant un manifeste. La rédaction de la webtélé avait répondu aux accusations de son ex-présentatrice Aude Rossigneux, assurant que sa période d'essai touchait à sa fin et dénonçant un "règlement de comptes".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers La France insoumise

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.