Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Les députés de La France insoumise quittent l'Hémicycle après une question coupée

La raison de leur colère ? Le micro de la députée Clémentine Autain a été coupé avant que cette dernière ne puisse terminer sa question au gouvernement.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les députés insoumis Alexis Corbière et François Ruffin à l'Assemblée nationale, le 11 avril 2018. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Ambiance électrique à l'Assemblée nationale. Mercredi 11 avril, tous les députés de La France insoumise ont quitté l'hémicycle. La raison ? Clémentine Autain a été coupée avant de finir sa question au gouvernement, suscitant l'ire de Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière et de tout le groupe LFI.

François de Rugy, le président de l'Assemblée nationale, a en effet coupé le micro de l'élue de Seine-Saint-Denis, son temps de parole étant achevé, déclenchant la protestation des "insoumis". "Le temps de parole, Madame la députée, est le même pour tout le monde, il est de deux minutes", a-t-il justifié depuis le perchoir, avant de donner la parole au ministre de l'Intérieur Gérard Collomb.

Estimant que la députée avait d'abord été interrompue par des huées provenant de l'Hémicycle, l'ensemble des élus de La France insoumise ont alors quitté leurs bancs. Plusieurs d'entre eux, dont Jean-Luc Mélenchon, se sont approchés du gouvernement et du perchoir et ont été bloqués à ce moment par un cordon d'huissiers.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.