8h30 Toussaint-Aphatie, France info

VIDEO. "Je me suis ennuyé" : François Ruffin raconte sa première semaine à l'Assemblée

Le député La France insoumise de la Somme, François Ruffin, est revenu, mercredi, sur franceinfo, sur sa première semaine à l'Assemblée nationale, un lieu où on a "l'impression qu'il n'y a pas grand-chose qui se passe", a-t-il confié. 

franceinfo

Invité de franceinfo mercredi 19 juillet, le député La France insoumise de la Somme, François Ruffin, est revenu sur sa première semaine à l'Assemblée nationale. "Je me suis ennuyé", a-t-il confié. "Je me suis dit : 'Bon sang, si toute la question c'est de savoir qui va avoir la questure, le machin, le bidule, on n'est pas sorti de l'auberge.' Vous avez passé des heures dans un hémicycle, et vous avez l'impression qu'il n'y a pas grand-chose qui se passe."

"Je ne me sens pas forcément utile pour influer sur les décisions"

François Ruffin a expliqué qu'il ne se sentait "pas forcément utile pour influer sur les décisions" à l'Assemblée nationale. "Je me sens utile dans un travail d'information, qui dépasse le cadre de l'Assemblée, parce qu'on s'adresse à l'Assemblée mais aussi au-delà. Mais je ne me sens pas forcément utile pour influer sur les décisions", a-t-il estimé.

Les députés LREM comme "un algorithme Facebook"

Si François Ruffin se dit satisfait de son temps de parole, il regrette l'engagement des député et l'absence de vie dans l'hémicycle. "Sur la loi Travail, on a eu l'occasion de s'exprimer. On a déposé des centaines d'amendement, aucun n'a été retenu. Sur le plan de la parole on est libre, on est respecté. En revanche pour ce qui est d'avoir le sentiment qu'on est une Assemblée mouvante et vivante, et qu'il y a un certain nombre de gens qui peuvent être convaincus... non. Ils votent en cadence au bras levé. Un journaliste de Libération disait qu'on aurait pu remplacer les députés de La République en marche par un algorithme de Facebook !", a déploré François Ruffin.

François Ruffin, député France insoumise de la Somme.
François Ruffin, député France insoumise de la Somme. (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)