Quel avenir pour la France insoumise ?

Le député insoumis du Nord, Adrien Quatennens, était l'invité du Grand Soir 3 ce jeudi 23 novembre.

Ce week-end, la France insoumise tient une convention nationale à Clermont-Ferrand où il va être question de l'organisation du mouvement. "Nous, on ne se réunit pas ce week-end pour élire un chef puisque notre mouvement est polycentrique. Il y a plusieurs espaces, de nombreux groupes d'action, il y a les groupes de réflexion, et ce qui nous intéresse, c'est comment nous projeter vers l'extérieur. Jean-Luc Mélenchon ouvrira cette convention et puis il laissera place au débat", détaille en plateau le député insoumis du Nord, Adrien Quatennens.

Un rapport de force très mal entamé

Concernant la réforme du Code du travail, Adrien Quatennens espère toujours une marche arrière. "Je reste persuadé qu'il y a toujours une perspective de mobilisation, néanmoins à cette heure, clairement, le rapport de force est très mal entamé. C'est dommage parce que cette loi n'est en rien moderne, elle ne simplifie rien d'ailleurs au Code du travail, c'est même le contraire, elle complique tout", déplore le député insoumis du Nord en plateau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le député La France insoumise Adrien Quatennens, le 12 septembre 2017, à Lille (Nord).
Le député La France insoumise Adrien Quatennens, le 12 septembre 2017, à Lille (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)