Présidentielle 2022 : "le débat est dominé par des questions qui n’ont pas de sens", selon Jean-Luc Mélenchon

Publié
Présidentielle 2022 : "le débat est dominé par des questions qui n’ont pas de sens", selon Jean-Luc Mélenchon
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La Conférence de l’Union populaire s’est tenue à Reims (Marne), dimanche 17 octobre, pour soutenir la candidature de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle de 2022. Le candidat répond aux questions de France 2, en direct sur place.

À Reims (Marne) pour la Convention de l’Union populaire, dimanche 17 octobre, Jean-Luc Mélenchon a appelé ses troupes à encourager les Français à aller voter. "La plus grande difficulté pour nous, c’est l’abstention populaire. Alors que faire, que dire pour inciter les gens à voter ? Il faut les motiver et faire valoir ce qu’il y a dans le programme qui concerne leur vie", affirme le leader de La France insoumise, en duplex dans le 13 Heures de France 2 depuis Reims.

Durée de travail, salaires et prix

Pour lui, le débat politique dans les médias est actuellement dominé par des questions "qui n’ont pas de sens", comme l’immigration, l’islam et la sécurité. "Ça passionne une certaine catégorie de population, mais pour la majorité, les problèmes, ce sont la durée du travail, les salaires, les prix. Quand on est pris à la gorge pour payer son essence, ce n’est pas une affaire de religion, mais d’intérêt", souligne Jean-Luc Mélenchon. Face à la flambée des prix de l’énergie et du carburant, le candidat à la présidentielle de 2022 propose de "bloquer les prix", ce qui bloquera "certains super bénéfices", mais ne "rendra pas plus rare la matière première".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.