Cet article date de plus de quatre ans.

Mélenchon-Laurent : la guerre des chefs à gauche

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Mélenchon-Laurent : la guerre des chefs à gauche
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Pierre Laurent, le secrétaire général du Parti communiste, n’a pas apprécié que le leader le France Insoumise soit absent lors de la Fête de l’Humanité. La polémique enfle entre les deux hommes politiques par médias interposés.

Secrétaire général du Parti communiste, Pierre Laurent n’a pas apprécié de voir Jean-Luc Mélenchon décliner son invitation à participer à la Fête de l’Humanité dimanche 17 septembre. Et il l’a fait savoir. Après plusieurs petites phrases assassines, auxquelles a répondu le leader de la France insoumise, Pierre Laurent a appelé à l’unité : "Ici toutes les forces sociales et politiques engagées dans la bataille ont été invitées. Nous ne voulons en opposer aucune l’une à l’autre. Nous voulons qu’elles s’additionnent."

Une direction communiste "en perdition"

Le leader communiste a ensuite fait scander le mot unité à la foule présente. Un ton un peu moins offensif, puisque quelques heures plus tôt, Pierre Laurent déclarait que "le rassemblement de la gauche, ce n’est pas un seul homme qui peut le réaliser". Des attaques peu goûtées par Jean-Luc Mélenchon, pour qui la direction communiste est "en perdition". Ces joutes verbales par médias interposés laissent songeurs les militants communistes, qui y voient une guerre des chefs nocive à l’union.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.