"Fête à Macron" : les régions également mobilisées

Si près de 40 000 personnes ont défilé dans les rues de Paris, d'autres villes ont aussi connu une forte mobilisation lors de cette journée d'opposition à la politique du gouvernement.

Voir la vidéo
France 3

Qu'ils concernent quelques dizaines, centaines ou milliers de personnes, des rassemblements ont eu lieu dans de nombreuses villes de France, samedi 5 mai, à l'occasion de la "Fête à Macron" organisée à l'initiative du député insoumis François Ruffin.

A Strasbourg, Rennes, Besançon ou Bordeaux, des manifestations ont donné l'opportunité aux participants de trouver le moyen le plus original de se faire entendre. A Nice (Alpes-Maritimes), on avait par exemple organisé une partie de chamboule-tout à l'effigie des membres du gouvernement d'Emmanuel Macron.

"Il n'est pas élu, il est imposé"

"Certes, il a été élu, on ne le conteste pas du tout. Mais ça ne nous empêche pas de nous exprimer sur ce qui ne fonctionne pas", explique une Niçoise venue participer à la "fête".

Dans l'Aveyron, on est plus amer. "Il n'est pas élu, il est imposé par les lobbies, par la grande finance, par les banques", affirme un manifestant, ajoutant qu'Emmanuel Macron "ne fait pas un travail de président".

Des manifestants lors de la Fête à Macron, à Paris, samedi 5 mai.
Des manifestants lors de la Fête à Macron, à Paris, samedi 5 mai. (GAËLE JOLY / FRANCEINFO)