Cet article date de plus de neuf ans.

La déclaration de candidature de Nicolas Sarkozy a généré 47 tweets à la seconde

Selon une enquête de TNS Sofres/Stratégies d'opinion, la déclaration de candidature de Nicolas Sarkozy, mercredi 15 février au JT de 20heures de TF1 a suscité une mobilisation record sur le réseau social Twitter. Pour le meilleur... et pour le pire !
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La candidature de Nicolas Sarkozy a été largement commentée sur Twitter (AFP)

Selon une enquête de TNS Sofres/Stratégies d'opinion, la déclaration de candidature de Nicolas Sarkozy, mercredi 15 février au JT de 20heures de TF1 a suscité une mobilisation record sur le réseau social Twitter. Pour le meilleur... et pour le pire !

Les tweetos ne se sont pas faits prier pour y aller de leur petit commentaire mercredi soir, alors que Nicolas Sarkozy annonçait sa candidature à la présidentielle sur TF1.

Pendant l'intervention du chef de l'Etat, les messages fusaient à une moyenne de 47 tweets par seconde, avec des pics montant à 120 tweets par seconde. Un véritable record, avec au total 47 453 tweets postés sur une période de 17 minutes. Ce sont les résultats d'une enquête TNS Sofres/Stratégies d'opinion.

A titre de comparaison, l'intervention de François Hollande dans l'émission "Des paroles et des actes" du 26 janvier avait suscité 158 718 tweets sur une période de 2h 42, correspondant à une moyenne de 16 tweets par seconde.

Bad buzz

Oui, mais seulement voilà. Si les tweetos tapotaient frénétiquement sur leurs écrans tactiles, c'était surtout pour critiquer le chef de l'Etat. 20% des tweets étaient négatifs contre 9% de positifs. 71% étaient neutres et se contentaient de diffuser des informations brutes.

A la tête de la bronca, les militants socialistes et leur hashtag #Sarkoçasuffit, largement relayé sur la twittosphère puisqu'il a figuré une bonne partie de la soirée dans les trending topics France, mais a également fait partie des mots les plus utilisés au niveau mondial.

De leur côté, les militants 2.0 de l'UMP ont eu du mal à organiser une riposte à la hauteur : tweets moins ciblés et absence de hastag commun.

Quatre pics de commentaires

L'analyse de TNS Sofres permet de distinguer quatre thèmes qui ont suscité le plus d'acitivité sur Twitter. A commencer par celui du travail.

L'explication du président sur "les droits d'un côté et les devoirs de l'autre", sur "le travail qui n'est pas une valeur de droite et "doit être au centre de tout" est la partie de son discours qui a été le plus commentée.

Vient ensuite l'évocation du référendum. "Le recours au peuple" a fait beaucoup parler sans être trop critiqué puisqu'il s'agit du passage qui a engrangé le plus grand nombre de tweets "neutres".

La condamnation des propos de Christian Vanneste

Le slogan de campagne de M. Sarkozy "la France forte" a également enregistré un nombre important de tweets. De railleries, plus précisément.

Enfin, la condamnation par le chef de l'Etat des propos de Christian Vanneste sur la déportation des homosexuels pendant la guerre représente le dernier signal fort de cette intervention.

On notera que dans la journée, un appel avait circulé sur Twitter pour que Laurence Ferrari lui pose une question sur les déclarations du député UMP. Au final, les propos de Nicolas Sarkozy ont suscité davantage de messages positifs à ce sujet que sur l'ensemble de l'intervention.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.