Cet article date de plus de neuf ans.

La cote de confiance de Hollande et Ayrault recule toujours

En un mois, elle a chuté d'un point pour le président comme pour le Premier ministre, atteignant le taux le plus bas jamais enregistré par l'institut de sondage LH2 pour les deux hommes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président de la République François Hollande, et le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, le 8 mai 2013, lors des commémorations de la victoire du 8 mai 1945, à Paris. (BERTRAND LANGLOIS / POOL)

Moins un point en un mois. François Hollande et Jean-Marc Ayrault ont atteint leur plus basse cote de confiance, selon un sondage LH2 (lien PDF) pour Le Nouvel Observateur, publié mardi 21 mai.

Le chef de l'Etat, qui avait perdu 4 points en avril à 32%, tombe cette fois à 31% de Français se disant confiants en son action. Même érosion pour le Premier ministre, qui voit sa cote de confiance baisser d'un point, à 30%. Seule consolation pour le chef du gouvernement, il reste loin des 20% d'opinions positives enregistrés par Dominique de Villepin au plus fort de la crise sur le CPE en 2006.

La conférence de presse a eu un impact

Malgré la présentation devant la presse de "l'offensive" qu'il compte mener au cours de la deuxième année de son quinquennat, le président de la République enregistre son plus bas score dans ce baromètre depuis son entrée à l'Elysée, même si la proportion des mécontents rétrograde d'un point, à 64%.

Selon LH2, la deuxième conférence de presse de François Hollande a eu un impact sensible sur les résultats de cette enquête. En effet, si les opinions positives à son égard s'établissaient à 29% auprès des personnes interrogées le 16 mai, elles étaient de près de 32% auprès des interviewés des 17 et 18 mai.

*Sondage réalisé du 16 au 18 mai par téléphone auprès d'un échantillon de 1 011 personnes, représentatif de la population française de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.