La CFDT se félicite de l'annulation de la nomination de Dominique Tiberi par le Conseil d'Etat

La CFDT s'est félicitée vendredi 23 décembre de la décision du Conseil d'Etat d'annuler le décret de nomination de Dominique Tiberi, fils de l'ancien maire de Paris Jean Tiberi, au poste de contrôleur général économique et financier.

Dominique Tiberi avait été nommé en janvier 2011 au contrôle général de Bercy
Dominique Tiberi avait été nommé en janvier 2011 au contrôle général de Bercy (AFP)

La CFDT s'est félicitée vendredi 23 décembre de la décision du Conseil d'Etat d'annuler le décret de nomination de Dominique Tiberi, fils de l'ancien maire de Paris Jean Tiberi, au poste de contrôleur général économique et financier.

La CFDT a obtenu gain de cause. Vendredi, l'organisation syndicale s'est réjouit de la décision du Conseil d'Etat, qu'elle avait saisi, d'annuler le décret de nomination de Dominique Tiberi, fils de l'ancien maire de Paris Jean Tiberi, au poste de contrôleur général économique et financier.

"La CFDT se réjouit que la Haute juridiction confirme ainsi que le mode de recrutement dans la haute fonction publique soit fondé exclusivement sur des critères d'aptitude et de compétences des candidats", souligne le syndicat dans un communiqué.

Inapte

La CFDT de Bercy avait "saisi la Haute juridiction en annulation de cette nomination, considérant qu'elle était entachée d'une 'erreur manifeste d'appréciation'", rappelle le communiqué.

Dans sa décision, le Conseil d'Etat a relevé que les "les auteurs du décret attaqué ont commis une erreur manifeste d'appréciation en estimant que M. Tiberi présentait les aptitudes requises pour une telle nomination".

Titulaire d'un doctorat en gestion, Dominique Tiberi avait été nommé en janvier 2011 au contrôle général de Bercy sur proposition de l'ex-ministre de l'Economie, Christine Lagarde, mais contre l'avis d'une commission d'évaluation.