Cet article date de plus de dix ans.

L'université d'été du PS s'est ouverte vendredi à La Rochelle sans François Hollande, retenu ailleurs

Les quatre autres candidats à la primaire, Ségolène Royal, Martine Aubry, Manuel Valls et Arnaud Montebourg étaient assis au premier rang, aux cotés du Premier secrétaire du PS par intérim Harlem Désir, lors de la cérémonie de lancement des débats qui dureront jusqu'à dimanche.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
François Hollande, candidat à la primaire socialiste et favori des sondages. (MEHDI FEDOUACH / AFP)

Les quatre autres candidats à la primaire, Ségolène Royal, Martine Aubry, Manuel Valls et Arnaud Montebourg étaient assis au premier rang, aux cotés du Premier secrétaire du PS par intérim Harlem Désir, lors de la cérémonie de lancement des débats qui dureront jusqu'à dimanche.

Le député de Corrèze, François Hollande, favori des sondages en vue de l'élection présidentielle, manquait à l'appel.

"Il ne faut pas y voir de la mauvaise volonté", a dit à Reuters un membre de son entourage. "Nous avions déjà des rendez-vous avec les militants, qui sont venus de loin. On nous a prévenus vers 13h, c'était trop tard".

"Les absents ont toujours tort", dit l'adage. Mais cela n'empêche pas de parler d'eux. Et si François Hollande est absent, c'est peut-être aussi pour éviter la "saturation médiatique", comme il l'a expliqué dans le TGV qui l'amènait à La Rochelle, rapporte LeMonde.fr. Interrogé vendredi soir sur France 2 quant à son absence à l'ouverture de l'Université d'été du PS, le député de Corrèze a déclaré : "Il y a eu un contre temps, j'en suis responsable. Mais cela n'a pas une importance considérable".

Il est finalement arrivé peu avant 16h30 pour une rencontre avec les Jeunes socialistes (MJS), il a plaisanté sur son retard : "Je suis arrivé après la bataille, si tant est qu'il y ait une bataille. Je viendrai désormais autant de fois que nécessaire pour faire pénitence, si c'est demandé".

Martine Aubry, François Hollande et Ségolène Royal se sont montrés ensemble jeudi soir aux côtés de l'ancien Premier ministre, Lionel Jospin, à la fédération PS de Charente-Maritime.

La maire de Lille devrait participer vendredi après-midi en séance plénière à un premier atelier sur le thème "L'été européen ? La crise, l'euro".

Lire aussi: A La Rochelle, les militants socialistes veulent croire en l'unité du parti

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.