Cet article date de plus de neuf ans.

Jean-Luc Mélenchon toujours en hausse et François Bayrou en baisse pour TNS-Sofrès

Mercredi 28 mars, TNS-Sofres publie un sondage pour la chaine en continu i-Télé. Pour la première fois, selon cet institut, Nicolas Sarkozy devance François Hollande au premier tour. Jean-Luc Mélenchon est en hausse et François Bayrou recule à 10%.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
François Bayrou (AFP)

Mercredi 28 mars, TNS-Sofres publie un sondage pour la chaine en continu i-Télé. Pour la première fois, selon cet institut, Nicolas Sarkozy devance François Hollande au premier tour. Jean-Luc Mélenchon est en hausse et François Bayrou recule à 10%.

Pour la première fois dans un sondage TNS-Sofres/Sopra group, Nicolas Sarkozy, en hausse de 3 points à 29%, devance François Hollande qui cède 2 points à 28% d'intentions de vote au premier tour de la présidentielle.

François Hollande toujours gagnant

Au second tour, le candidat socialiste l'emporterait toutefois nettement si le second tour avait lieu dimanche prochain, par 55% des voix contre 45% au candidat de l'UMP, selon cette enquête réalisée pour i-Télé. Mais l'écart se réduit fortement, les deux hommes ayant été crédités respectivement de 58% et 42% dans l'enquête précédente de TNS-Sofres, remontant au 12 mars.

François Bayrou tombe à 10%

Au premier tour, Marine Le Pen arriverait troisième, avec 15% d'intentions de vote (- 1 point), devant Jean-Luc Mélenchon qui se rapproche avec 13,5% (+ 3,5). Pour la première fois depuis janvier, François Bayrou retombe à 10%, reculant de 1,5 point.

Eva Joly est créditée de 2% (- 1), Nicolas Dupont-Aignan de 1% (stable), Nathalie Arthaud, Philippe Poutou et Jacques Cheminade de 0,5%.

22% des personnes interrogées n'ont pas exprimé d'intention de vote, au premier comme au second tour.

Sondage réalisé par téléphone les 26 et 27 mars auprès d'un échantillon de 1 000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, inscrites sur les listes électorales. Marge d'erreur de 2 à 3 points au plus pour un échantillon de 1 000 répondants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.