Elections régionales en Paca : pour la secrétaire d'Etat Sophie Cluzel, Eric Ciotti doit aller "jusqu’au bout et adhérer" au RN

Publié Mis à jour
cluzel
France 2
Article rédigé par
C. Roux - France 2
France Télévisions

La secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, est l’invitée des "4 Vérités" de France 2 mardi 18 mai. 

Début mai, Sophie Cluzel était encore tête de liste LREM aux régionales en Paca, liste retirée depuis. "J’expliquais que la majorité présidentielle serait représentée au premier tour. Elle est représentée au sein de la liste d’union [avec Renaud Muselier comme tête de liste LR] donc j’ai décidé de ne pas me présenter et je soutiens cette liste. Si ma position de ministre était un frein, il n’était pas question de freiner cette alliance. J’ai toujours primé l’intérêt collectif sur l’intérêt individuel", analyse la secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, mardi 18 mai dans l'émission "Les 4 Vérités".

De leur côté, Eric Ciotti et la fédération LR des Alpes-Maritimes ont retiré leur soutien à la liste de Renaud Muselier. "Je ne suis pas surprise du tout de cette attitude. Les masques sont tombés. Qu’il aille jusqu’au bout, il est déjà complice du Rassemblement national, qu’il adhère, ce sera plus clair", lance Sophie Cluzel. 

"Les instances politiciennes aiment bien le huis clos entre elles. Petit à petit, en tant que femme, il faut s’imposer. La parité au gouvernement permet un discours beaucoup plus équilibré. Les instances politiciennes gagneraient à avoir plus de femmes qui portent des convictions, qui s’engagent, qui sont des combattantes", développe-t-elle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement de Jean Castex

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.