Remaniement : "Des signaux aux électeurs de droite"

La nouvelle équipe gouvernementale rencontre Emmanuel Macron à 15 heures à l’Élysée, pour le premier Conseil des ministres du gouvernement de Jean Castex. En duplex de l’Élysée à Paris, la journaliste Anne Bourse perçoit dans le remaniement des "signaux aux électeurs de droite".

France 2

"Emmanuel Macron continue clairement d’envoyer des signaux aux électeurs de droite, c’est de ce côté-là que penche la balance du gouvernement. Les équilibres n’ont pas été bouleversés, et la campagne de 2022 n’est pas très loin. Certes, Éric Dupond-Moretti et Roselyne Bachelot sont les surprises de ce nouveau gouvernement. Pour le reste le casting ne change pas beaucoup", analyse Anne Bourse en duplex de l’Élysée.

"Une certaine continuité"

"Il y a même une certaine continuité à Bercy, aux affaires étrangères, à l’Éducation et à l’Armée. Tous ces gros portefeuilles ne bougent pas. Il n’y a pas non plus de débauchage spectaculaire à gauche ou à droite. Le président a promis de se réinventer. En attendant son interview du 14 juillet les fondamentaux restent les mêmes pour l’instant", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean Castex, Premier ministre, le 4 juillet 2020.
Jean Castex, Premier ministre, le 4 juillet 2020. (THOMAS COEX / AFP)