Polémique McKinsey : le cabinet engagé par l'État est accusé d'évasion fiscale

Publié
Polémique McKinsey : le cabinet engagé par l'État est accusé d'évasion fiscale
Article rédigé par
N.Perez, L.Berbey, M.Lecointre D.Da Meda, J-J.Buty, J.Chouquet - France 2
France Télévisions

Lundi 28 mars, la polémique autour du cabinet McKinsey continue. Le cabinet de conseil, qui a effectué des rapports pour l'État, est accusé d'évasion fiscale.

Interrogés par les sénateurs, deux directeurs de McKinsey l'assurent : ils paient leurs impôts en France. "Ces deux sociétés regroupées n'ont payé aucun euro sur les sociétés en France, pendant dix ans, telle est la réalité", affirme de son côté Arnaud Bazin, président de la commission d’enquête. Il a saisi la justice pour suspicion de faux témoignages. Depuis 2017, le cabinet McKinsey a conduit plusieurs études pour l'État, dont une de 496 800 euros, pour "évaluer les évolutions du métier d'enseignant".  

"C'est devenu un réflexe de commander un rapport"  

"Il y a aussi des rapports qui ont été rendus et qui n'ont servi à rien, parce que, parfois c'est devenu un réflexe de commander un rapport à un cabinet de conseil", raconte Caroline Michel-Aguirre, journaliste et co-auteur du livre "Les infiltrés". Emmanuel Macron affirme quant à lui que le recours à des prestataires extérieurs permettrait de faire avancer certaines réformes plus vite.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.