Cet article date de plus d'un an.

Mortiers d'artifice : vers une interdiction totale

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Mortiers d'artifice : vers une interdiction totale
FRANCE 2
Article rédigé par
S.Perez, A.Jacquet, L.Nahon, F.Mazoyer, P.Wursthorn, M.Birden, M.Benito, D.Turpin, Y.Kadouch - France 2
France Télévisions

Samedi 10 octobre, une quarantaine d'individus ont attaqué le commissariat de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) à l'aide de mortiers. Leur achat va être interdit et pénalisé.

Les mortiers, ce sont des tubes de carton remplis de charge explosive. Ils sont traditionnellement destinés aux feux d'artifice, mais de plus en plus souvent détournés et utilisés comme des armes par les délinquants. En tir tendu, la charge peut atteindre "60 mètres de distance", ce qui peut provoquer de "graves brûlures", indique Romain Bridoux, directeur général de Sparklight, lundi 12 octobre.

Un meilleur encadrement

Certains modèles de mortiers peuvent être vendus librement sur Internet, à des prix modiques. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, souhaite interdire la vente de tous ces objets, même les moins puissants. Alors que les professionnels s'inquiètent déjà du développement du marché noir, les syndicats policiers seront reçus jeudi 15 octobre par Emmanuel Macron, afin de discuter des mesures et sanctions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.