"Moi, je ne trahis pas mes amis, Xavier Bertrand est un ami", assume Gérald Darmanin après son altercation avec Eric Dupond-Moretti

Le ministre de l'Intérieur a été critiqué par le garde des Sceaux pour avoir félicité le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, arrivé largement en tête au premier tour des élections régionales. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, et le garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti, lors d'une réunion à l'Elysée, le 28 avril 2021. (GONZALO FUENTES / AFP)

"Moi, je ne trahis pas mes amis, Xavier Bertrand est un ami", a assumé Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, invité ce vendredi 25 juin sur France Bleu Nord, après sa vive altercation, deux jours plus tôt, avant le Conseil des ministres, avec le garde des Sceaux.

Eric Dupond-Moretti a accusé Gérald Darmanin de "trahison" après avoir félicité Xavier Bertrand, candidat à sa réélection dans les Hauts-de-France, pour son score au premier tour des élections régionales (41,42%), alors que la liste LREM dans laquelle figurait le garde des Sceaux a été éliminée. 

"J'ai une relation franche avec Eric Dupond-Moretti qui est un homme de bien, un homme engagé", a estimé Gérald Darmanin. "On a parfois des divergences, on en a eu, moi j'ai considéré qu'il fallait souligner la victoire importante au premier tour de Xavier Bertrand qui, manifestement, avait été reconnu pour son bilan." 

"J'ai été le directeur de campagne de Xavier Bertrand en 2015, je m'enorgueillis d'être celui qui a su, parmi d'autres, le convaincre de venir dans notre région quand Marine Le Pen a failli gagner l'élection régionale, et par ailleurs j'ai toujours une amitié particulière pour Xavier Bertrand", a indiqué Gérald Darmanin. "Mais ça ne veut pas dire que je suis d'accord avec Xavier Bertrand sur l'analyse nationale", a poursuivi le ministre de l'Intérieur qui promet qu'il soutiendra Emmanuel Macron à la présidentielle, en 2022.

Selon le ministre de l'Intérieur, "tout va bien" entre lui et Eric Dupond-Moretti. Les deux hommes se sont vus jeudi 24 juin pour "continuer à travailler pour les affaires de la nation" et, selon les informations de franceinfo, ils ont convenu de déjeuner ensemble dans la semaine du 28 juin 2021.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement de Jean Castex

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.