Justice : des peines plus sévères pour les agresseurs de forces de l'ordre

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Justice : des peines plus sévères pour les agresseurs de forces de l'ordre
FRANCEINFO
Article rédigé par
A.-C. Poignard, G. Beaufils - franceinfo
France Télévisions

Après l’émotion suscitée par la mort d’un policier à Avignon (Vaucluse) début mai, le Premier ministre Jean Castex a annoncé lundi 10 mai un durcissement depeines contre les agresseurs de policiers et de gendarmes.

La peine de sureté sera portée à 30 ans pour les personnes condamnées à la perpétuité après un crime commis contre un policier ou un gendarme. Autre annonce du Premier ministre Jean Castex lundi 10 mai, après avoir reçu à Matignon les syndicats de policiers : les violences commises contre les forces de l’ordre seront désormais des délits spécifiques plus durement réprimés.

"Pas suffisant”

Jean Castex, accompagné notamment des ministres de l’Intérieur et de la Justice, ont discuté plus de deux heures lundi soir avec les syndicats de policiers, qui ont eu le sentiment d’être entendus, même s’il reste encore des choses à concrétiser. “Ce n'est pas sufisant, ont-ils affirmé à la journaliste de France Télévisions Anne-Claire Poignard, qui s’exprime lundi soir depuis l’hôtel de Matignon. Les syndicats maintiennent leur appel à une marche citoyenne le 19 mai à Paris. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement de Jean Castex

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.