Énergie : un bouclier tarifaire face à la montée des prix

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Énergie : un bouclier tarifaire face à la montée des prix
FRANCE 2
Article rédigé par
J.Van Hove, C.Meyer, N.Bidard, J.Delage, C.Cormery, E.Urtado - France 2
France Télévisions

Jeudi 30 septembre, le Premier ministre Jean Castex s'est exprimé concernant les hausses des prix de l'énergie, en annonçant une série de mesures pour y faire face, dont un blocage des prix du gaz jusqu'en avril.

Pour faire face à la forte hausse des prix du gaz chez les Français, le gouvernement a décidé d'agir à partir du mois de novembre en bloquant la hausse des prix : par conséquent, les hausses de 20% et 10% prévues en novembre et décembre n'auront pas lieu. Ces dernières seront possiblement reportées au printemps, sous une forme étalée. Cette mesure fait cependant grincer des dents. "Stopper la hausse pendant quelques mois, c'est bien, mais après si c'est pour que ça se répercute les mois suivants, je ne vois pas vraiment l'intérêt", témoigne une passante.

Une avancée qui ne suffit pas encore

Dans une boulangerie, située près de Poitiers (Vienne), l'inquiétude est axée sur l'électricité. Alors qu'une hausse de 12% était annoncée pour le mois de février, elle ne sera finalement que de 4%, grâce à une baisse des taxes. Une bonne nouvelle pour Rémy Amaro, boulanger, qui n'aura pas à augmenter le prix de ses produits. Cependant, les efforts du gouvernement ne seraient pas suffisants selon François Carlier, de l'association Consommation Logement Cadre de Vie. L'association demande notamment une baisse de la TVA sur le gaz, ainsi que de revoir les méthodes de calcul du coût de l'énergie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.