DIRECT. Remaniement : le Premier ministre Jean Castex fixe comme objectif "le maintien durable des emplois industriels" en France

Pour son premier déplacement, le nouveau chef du gouvernement a visité une entreprise de semi-conducteurs, tandis que les spéculations sur le remaniement se poursuivent.

Ce qu'il faut savoir

A peine nommé, Jean Castex a effectué son premier déplacement, samedi 4 juillet, sur le site de production de semi-conducteurs X-Fab, dans l'Essonne. Dans une courte allocution, le nouveau Premier ministre a fixé comme un "objectif" de son gouvernement d'"assurer les fondements d'un maintien durable des emplois industriels et exposés à la concurrence dans notre pays", dans le cadre du plan de relance face à la crise.

 Le nouveau gouvernement attendu. Les informations recueillies par franceinfo sont contradictoires : si un dirigeant de l'exécutif nous affirme que "le remaniement est bouclé", l'Elysée dément auprès du service politique de France Télévisions. On ignore quand sera dévoilée la liste des nouveaux membres du gouvernement. Laurence Tubiana ne devrait pas en faire partie : la co-présidente du comité de gouvernance de la Convention citoyenne pour le climat, dont le nom était évoqué à l'Ecologie, affirme à l'AFP qu'elle "ne souhaite pas" devenir ministre.

 De premières pistes sur son action. Fidèle à son image d'élu local, Jean Castex a plaidé pour "les solutions les plus territoriales" et "l'action concertée des collectivités avec l'Etat" afin de surmonter la crise économique. Dans sa courte déclaration, il a aussi promis "un fort accent mis sur l'insertion", et vanté la nécessité pour l'Etat d'accompagner "l'investissement dans la formation et l'outil de production".

Un discours de politique générale "en milieu de semaine prochaine". Sur TF1, Jean Castex a également annoncé vouloir prononcer un discours de politique générale "en milieu de semaine prochaine". Selon les informations de franceinfo, il a convié tous les parlementaires de la majorité à Matignon lundi soir.

  Jean Castex quitte Les Républicains. Le Premier ministre a démissionné des Républicains dans une lettre reçue vendredi matin par le parti. "Nous avons ce matin par la poste le courrier" où Jean Castex demande "à retirer son adhésion et à suspendre les prélèvements", précise la formation de droite. 

  Le gouvernement actuel reste aux affaires courantes. Le nouveau Premier ministre "assure, avec les membres du gouvernement, le traitement des affaires courantes jusqu'à la nomination d'un nouveau gouvernement", indique un communiqué de l'Elysée.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #REMANIEMENT

20h58 : Un collaborateur d'Edouard Philippe raconte au Parisien comment se sont passés les minutes suivant l'annonce de la démission du Premier ministre :

"Vendredi matin, dix minutes après le communiqué annonçant le départ d'Edouard Philippe, la direction des services administratifs de mon ministère nous demandait de faire les cartons, rendre les téléphones et nettoyer les ordinateurs. Une heure plus tard, je n'avais déjà plus accès à aucun dossier et on me conseillait de me rapprocher de Pôle emploi…"

19h13 : De toute façon, c'est toujours le Président qui donne son accord à la proposition du Premier ministre, pas vrai? Pas de surprise s'ils se sont entendus à l'avance!

19h13 : Je vous rappelle l'article 8 de la constitution : "sur la proposition du Premier ministre, le président nomme les autres membres du Gouvernement et met fin à leurs fonctions." Dans les faits, le premier ministre propose et le président dispose.

19h11 : Je m’interroge notre nouveau premier ministre se promène et ne fait pas son gouvernement Je perds la tête mais je pense qu’il ferait mieux de constituer son gouvernement À moins que cela est déjà fait Avez vous des infos

19h07 : @Français inquiet Nous avons fait le choix de ne pas relayer les rumeurs et de ne passer ici que des infos vérifiées. Le mercato politique étant aussi peu lisible que celui de football (les agents qui font mousser leur poulain dans les journaux en moins, peut-être), nous préférons jouer la prudence. Notez qu'il n'est pas du tout impossible qu'Emmanuel Macron partage votre raisonnement, mais nous ne sommes pas dans sa tête.

Rassurez-vous, dès que la nomination de Kylian Mbappé au ministère des Sports sera effective, on brossera son portrait :-) (c'est une blague hein, n'allez pas lancer de rumeur).

19h07 : Bonjour, peut-on s'attendre à un maintien de certains ministres trsè actifs et au coeur de la crise sanitairre actuelle comme Mrs Veran et Blanquer ou doit-on s'attendre à une refonte totale du gouvernement malgré le fait que le pays soit en pleine crise et que les français fassent "confiance" à ces ministres là notamment dans la gestion de la rise COVID ???Merci de votre travail.

19h02 : Bonjour Pierre, d'après le CNRTL, remanier, c'est "apporter des modifications plus ou moins importantes à un ensemble". Ça me paraît suffisamment vague pour s'appliquer à la situation présente :)

19h00 : Ah, @julien intervient en faveur du terme "remaniement" pour évoquer le gouvernement Castex :-) Signe que le débat n'est pas si tranché que ça !

19h00 : @Doudou Le président a promis qu'il s'exprimerait début juillet afin de détailler sa stratégie pour faire redémarrer le pays. Vu que l'intervention de demain soir a été abandonnée, examinons les hypothèses qui restent : le faire avant la déclaration de politique générale de Jean Castex rendrait inaudible le grand oral du Premier ministre. Or celui-ci est prévu en milieu de semaine. Ce qui nous amènerait au week-end prochain ?

19h00 : A quand la prochaine prise de parole du président ?

18h54 : Ce n'est pas la tendance, mais bon, il a longtemps été question d'une prise de parole d'Emmanuel Macron dimanche soir avant que l'option ne soit abandonnée (tout comme le conseil des ministres de vendredi matin a été annulé en catastrophe). Tout est possible.

Le record de l'annonce la plus improbable demeure celle de Michel Rocard, qui a rendu son tablier de ministre de l'Agriculture en téléphonant à François Mitterrand à deux heures du matin en 1985, puis en faxant un communiqué à l'AFP à 2h27. L'agence a d'abord cru à une blague...

18h35 : Peut-on s'attendre à l'annonce du gouvernement ce soir ?

18h27 : @Lolo Tout dépend de la complexité de la situation fiscale des ministres. Selon les informations de nos confrères de la radio, les choses se passent assez vite. Méfiance, on se souvient que pour le précédent changement de casting gouvernemental, les choses avaient un peu traîné et que dans le cas de la nomination de Jean-Paul Delevoye, les choses n'avaient pas été bien faites.

18h26 : Bonjour France Info, est ce que le délai très court pour nommer le gouvernement est compatible avec les vérifications obligatoires sur la moralité fiscale et le patrimoine des futurs ministres ?

18h24 : Cet article du JDD donnera de l'eau au moulin de ceux qui jugent le hashtag #REMANIEMENT incorrect :-) Extrait : "Le remaniement signifie une modification, réduite ou large, d'un gouvernement. On évoque des 'remaniements politiques', quand de nombreux maroquins sont échangés, et des 'remaniements techniques' quand quelques ministères ou secrétariat d'Etat sont modifiés. Ces changements sont effectués par décret."

Promis, on continue d'y réfléchir.

18h21 : Il est 18 heures, faisons le point sur l'actualité de ce samedi soir.

Le nouveau Premier ministre Jean Castex a visité une usine de semi-conducteurs de l'Essonne pour son premier déplacement dans sa nouvelle fonction. Il s'est brièvement exprimé à la sortie.

La cité phocéenne bascule à gauche pour la première fois depuis 25 ans et sera pour la première fois dirigée par une femme : Michèle Rubirola a été élue maire au terme d'un scrutin interminable.

La Catalogne décide de reconfiner une zone autour de la ville de Lérida, où vivent 200 000 personnes, après une brusque hausse du nombre de cas.

17h41 : Dans les commentaires, @Mélanie esquisse un bilan de Roxana Maracineanu à la tête du ministère des Sports.

17h21 : "Le remaniement est bouclé", assure un dirigeant de l'exécutif à franceinfo. Le casting de Jean Castex devrait être annoncé très rapidement. Plus de détails dans notre article.

17h14 : @Antoine Nous avons encore eu cette discussion il y a une heure. Faute de mieux, nous utilisons #REMANIEMENT parce que c'est court et #CHANGEMENT_DE_GOUVERNEMENT beaucoup trop long, ou #CASTEX réducteur. Mais si vous avez une idée lumineuse, les commentaires sont là pour ça.

17h12 : Bonjour franceinfo, vous devriez arrêter de parler de "remaniement", le premier ministre changeant, il s'agit d'un changement de gouvernement. Je sais bien que le terme "remaniement" est court et sonne bien, mais la précision journalistique est à ce prix. Merci !

17h30 : On ignore si elle sera reconduite au poste de ministre des Sports, mais nos confrères de francetv sport dressent le bilan de Roxana Maracineanu (qui n'occupe la fonction que depuis 18 mois). Pour eux, si elle a obtenu des résultats notamment dans le dossier des violences sexuelles dans le sport, elle affiche un bilan en demi-teinte.

17h37 : La nomination du directeur général de la santé relève des compétences du ministre de la Santé, en l'occurrence, il est possible que Jérôme Salomon quitte son poste, même si, a expliqué Agnès Buzyn lors de son audition devant la commission d'enquête parlementaire, le vivier de candidats est plutôt réduit.

17h36 : Bonjour, Jérôme Salomon peut-il quitter son poste de "porte-parole du coronavirus" si Jean Castex décide autrement ?

17h32 : Régional de l'étape dans l'Essonne, où se trouve l'usine de semi-conducteurs où Jean Castex a fait son premier déplacement, le député Cédric Villani a qualifié de "remarquable" le choix du Premier ministre de visiter "un haut lieu de l'innovation".

16h22 : @Alexis Après avoir visité l'usine de semi-conducteurs, Jean Castex va échanger avec des Français après 17 heures, donc tablons sur un bon 17h30-45. Ne vous inquiétez pas, nous allons suivre ça comme le lait sur le feu.

16h43 : Bonjour, à quelle heure le Premier ministre prendra-t-il la parole ?

16h42 : @Mélanie Loin de moi l'idée de commenter les accents des uns et des autres ! On parlait déjà de Nicolas Revel il y a quelques semaines, car c'était l'ancien directeur de la Sécurité sociale, qui était pas mal intervenu dans les médias lors de la mise en place des brigades sanitaires pour déterminer les cas contacts des personnes infectées, au moment du déconfinement. Plutôt classé à gauche (il était présent au cabinet de François Hollande, comme Emmanuel Macron), il dirigeait l'Assurance maladie jusqu'à hier, où il a pris les fonctions de directeur de cabinet de Jean Castex.

Notez qu'il est le fils de l'intellectuel Jean-François Revel et le petit-fils de Nathalie Sarraute, romancière, figure de proue du "Nouveau Roman".

16h40 : Bonjour Pierre, contente de vous retrouver. Bon, j'espère que vous n'allez pas faire comme les autres nous parler de l'accent du Premier Ministre dont la nomination me réjouit. Pouvez-vous nous parler un peu de M. Revel dont personne ne parle ? Qui est-il ? Merci à vous !

16h39 : Il est 16 heures, faisons un point sur l'actualité :

  • Médecin, élue écologiste, Michèle Rubirola vient de devenir la première femme maire de Marseille, faisant basculer à gauche la ville tenue depuis 25 ans par le LR Jean-Claude Gaudin, après une saga électorale à couper le souffle.
  • L'Espagne reconfine plus de 200 000 de ses habitants en Catalogne. La mesure concerne les habitants du secteur de Segrià, autour de la ville de Lérida, un secteur que ses habitants n'ont plus le droit de quitter depuis midi.
  • Le nouveau Premier ministre, Jean Castex, vient d'arriver sur le site de production de semi-conducteurs X-Fab, à Corbeil-Essonnes. C'est son premier déplacement dans cette nouvelle fonction. Il prendra la parole vers 17 heures.

15h56 : Jean Castex vient d'arriver sur le site de recherche et de production de semi-conducteurs du groupe X-FAB France à Corbeil-Essonnes, où il effectue son premier déplacement comme Premier ministre.

15h35 : Le nouveau Premier ministre Jean Castex convie tous les parlementaires de la majorité lundi soir à Matignon, a appris le service politique de franceinfo.

14h59 : "Je ne crois pas à la politique des petits pas".

Laurence Tubiana, cheville ouvrière de la Cop21 et de la Convention citoyenne pour le climat, "ne souhaite pas" entrer au gouvernement, a-t-elle indiqué à l'AFP, alors que son nom était évoqué dans la presse pour le ministère de l'Ecologie. "Il me semble que je suis plus utile là où je suis et en étant vigilante sur la mise en oeuvre des pistes" avancées par la Convention citoyenne, a déclaré cette universitaire et diplomate, respectée dans la sphère environnementale.

(FERNANDO VILLAR / EFE)

14h21 : Quel avenir pour Edouard Philippe après son départ du gouvernement ? L'ancien Premier ministre retourne en ce moment même au Havre pour retrouver son fauteuil de maire. Certains l'imaginent déjà en recours possible pour la présidentielle de 2022. Nos journalistes Clément Parrot et Robin Prudent étudient les possibilités qui s'offrent à Edouard Philippe pour la suite.


(CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / POOL / AFP)

14h16 : Jean Castex est attendu à Corbeil-Essonnes pour son premier déplacement en tant que Premier ministre à partir de 15h30 pour visiter la chaîne de production du groupe de fonderies X-Fab. Il prendra la parole peu après 17h, selon un communiqué de Matignon.

12h40 : Le nouveau Premier ministre Jean Castex, maire LR de Prades, une commune de 6 000 habitants située près de Perpignan, est manifestement plutôt apprécié de ses administrés. "C'est quelqu'un avec qui on peut discuter, qui est très proche de sa population… C’est un très bon maire", témoigne une habitante au micro de Boris Loumagne.

(CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)

11h57 : Les réactions se poursuivent autour de la nomination de Jean Castex comme Premier ministre. Pour le nouveau président écologiste de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, il n'est pas en mesure d'enclencher un virage écologique d'envergure. "Sans nouvelle majorité politique, malheureusement, dans le pays, je crains que rien ne bouge" en matière d'écologie, s'inquiète-t-il sur franceinfo.

11h02 : Libéré de ses fonctions de Premier ministre, Edouard Philippe s'est vu confier une mission de la part du président de la République, à savoir réorganiser la majorité présidentielle en vue de l'élection présidentielle de 2022. "Cela nous permettra d'avoir un socle plus intéressant pour une campagne de 2022", estime sur franceinfo Bruno Bonnell, député LREM du Rhône.

10h37 : "Jean Castex est quelqu'un qui a toujours été attentif au pouls du pays, c'est quelqu'un qui sent bon la France".

Franck Louvrier, conseiller régional des Pays de Loire et maire de La Baule, par ailleurs proche de Jean Castex, se satisfait de voir un Premier ministre qui est, selon lui, "enraciné dans le pays".

11h44 : Faisons un point sur l'actualité ce matin :

  • Jean Castex, peu connu du grand public, chargé récemment de la stratégie de déconfinement en France, a succédé hier à Edouard Philippe au poste de Premier ministre. Il souhaite former le nouveau gouvernement rapidement, si possible avant lundi. Voici ce qu'il faut retenir de sa première interview, hier soir.
  • Qui pour succéder à Jean-Claude Gaudin à la mairie de Marseille ? Les Républicains, battus dans les urnes, comptent sur le "3e tour" au conseil municipal qui débute ce matin à 9h30 pour empêcher la gauche et Michèle Rubirola de leur ravir la mairie. On vous résume la folle semaine de négociations et de déchirements qui doit aboutir à l'élection du nouvel édile phocéen.
  • L'Angleterre assouplit à partir d'aujourd'hui ses mesures de quarantaine. Avec la réouverture des pubs, hôtels, salons de coiffure, cinémas et musées, les Anglais vont pouvoir retrouver des libertés dont ils ont été privés depuis plus de trois mois.