Bac 2021 : pour la philo, la note de contrôle continu sera retenue si elle est meilleure que celle de l'épreuve, annonce Jean-Michel Blanquer

Le ministre de l'Education, interrogé par Anne-Sophie Lapix, a répondu aux inquiétudes des lycéens, après une année scolaire perturbée par le Covid-19.

Ce qu'il faut savoir

Le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, invité du 20 heures de France 2 mercredi 5 mai, a annoncé des aménagements de la session 2021 du baccalauréat. Pour l'épreuve de philosophie, sera notamment retenue la meilleure note entre le contrôle continu et l’épreuve de bac. Plusieurs organisations lycéennes demandent depuis plusieurs semaines l'annulation de la tenue des épreuves, après une année scolaire perturbée par la pandémie de Covid-19. Une option écartée par l'Education nationale. Ce direct est désormais terminé.

 "Je cherche une vraie bienveillance pour les élèves". Le ministre de l'Éducation a expliqué avoir "beaucoup consulté" avant d'annoncer plusieurs mesures d'aménagement. La note de l'épreuve de philosophie retenue pour le calcul du diplôme sera la meilleure entre le contrôle continu et l'épreuve du bac. Pour le grand oral, l'élève aura le droit de venir avec une lettre de ses professeurs, attestant que certaines parties du programme n'ont pas été étudiées.

Demandes d'annulation des épreuves de philo et du grand oral. Depuis plusieurs semaines, des voix s'élèvent pour réclamer l'annulation des épreuves de philo et du grand oral, qui comptent pour 18% de la note finale de l'examen. A l'appel de l'Union nationale des lycéens (UNL) ou du Mouvement national lycéen (MNL), des lycées étaient bloqués mercredi pour protester contre la tenue de ces épreuves.

Refus d'un passage intégral au contrôle continu. Le ministre de l'Education semble ouvrir la voie à un aménagement des épreuves de philo ou du grand oral depuis dimanche, mais refuse pour l'instant le passage intégral au contrôle continu. "Notre objectif c'est de maintenir la valeur du diplôme, d'amener les élèves vers la réussite (...) dans des conditions qui leur soient bonnes", a expliqué le ministre de l'Education, interrogé sur le baccalauréat au Sénat mercredi 5 mai.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #BAC

21h23 : @profLP @belebe : Dans une vidéo publiée sur Twitter, Jean-Michel Blanquer ajoute que, "s'agissant du baccalauréat professionnel, il s'agit de faire en sorte que votre contrôle en cours de formation débouche sur la note la plus favorable possible, éventuellement en neutralisant les dernières notes". Les épreuves de BTS sont aussi aménagées, assure-t-il.

21h19 : @profLP @belebe : Sur le plateau de France 2, Jean-Michel Blanquer n'a pas eu le temps de détailler l'ensemble des aménagements décidés. Il a assuré que des précisions seraient apportées ce soir sur le site de son ministère. C'est chose faite, sur cette page.

21h18 : Pas un mot sur le BTS !!!!!! Alors que les étudiants en BTS on lancé la contestation des examens en présentiel.Une honte.

21h18 : et le bac pro??

20h29 : Avant même ces annonces, "82% de la note du bac général et technologique" relevait du contrôle continu, du fait de la suppression des épreuves de spécialité, a rappelé le ministre. Il dit avoir pris ses arbitrages avec le souci de "passer un baccalauréat qui a sa pleine valeur".

20h31 : Voici l'intégralité de l'interview de Jean-Michel Blanquer sur France 2. Le ministre a également annoncé des évolutions concernant le bac de français, avec notamment à l'oral le choix pour l'élève entre deux sujets.




20h30 : "Le grand oral est maintenu", ajoute Jean-Michel Blanquer, mais les élèves pourront "venir avec un message de leur professeur indiquant les domaines qui n'ont pas pu être étudiés à temps". "Le jury n'interrogera pas sur ce qui n'a pas pu être fait", assure-t-il, ajoutant que les lycéens pourront garder en main, devant le jury, leurs notes prises pendant les 20 minutes de préparation.

20h13 : L'épreuve de philosophie du bac général et technologique est maintenue mais la note de contrôle continu sera retenue si elle est meilleure, annonce Jean-Michel Blanquer.

20h12 : Le ministre de l'Education natoinale, Jean-Michel Blanquer, annonce ses arbitrages sur le baccalauréat sur le plateau du "20 heures" de France 2. Vous pouvez regarder son interview dans notre direct.

21h15 : Il est 20 heures, voici un nouveau point sur l'actualité de ce mercredi :

• Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, est l'invité du "20 heures" de France 2. Il doit y annoncer ses arbitrages concernant le grand oral et l'écrit de philosophie du bac général et technologique, dont certains syndicats lycéens et enseignants réclament l'abandon.

• Le parquet national antiterroriste a annoncé l'ouverture d'une enquête après la disparition du journaliste Olivier Dubois, qui affirme dans une vidéo à l'origine indéterminée avoir été kidnappé début avril par des jihadistes affiliés à Al-Qaïda.

• A un an de la présidentielle, la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, a annoncé sa candidature pour le scrutin de juin dans son fief électoral d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais). Un canton est "la clé de la compréhension d'un pays", affirme-t-elle.

• Dans un discours prononcé lors de la commémoration de la mort de l'Empereur il y a 200 ans, Emmanuel Macron a dressé un portrait "en clair-obscur" de cette figure controversée de l'histoire de France. "Napoléon Bonaparte est une part de nous", a estimé le chef de l'Etat.