Coronavirus : le gouvernement Castex face à ses contradictions

Sur la radio France Info lundi 12 octobre, Jean Castex n’a pas écarté l’idée de reconfinements locaux. Un de ses ministres a invité ensuite les Français à partir en vacances. Emmanuel Macron doit clarifier la stratégie mercredi soir à la télévision.

FRANCEINFO

L’objectif est de remettre de la clarté dans le message de l’exécutif. C’est plutôt la confusion qui domine. Illustration lundi 12 octobre quand le Premier ministre Jean Castex affirme sur la radio France Info que "rien ne devrait être exclu", y compris des confinements partiels ou locaux. Quelques heures plus tard, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères et au Tourisme, invitait les Français à prendre des congés à en réserver pendant les vacances de la Toussaint comme si l’hypothèse d’un confinement n’avait pas lieu d’être.

Un couvre-feu à Paris ?

La difficulté du gouvernement est de répondre à deux crises simultanées : une crise économique et une crise sanitaire. Chacune ayant des impératifs antagonistes. Le nombre de cas de Covid-19 augmente, mais les prévisions économiques sont sombres également. Comment peut-on freiner l’épidémie sans éviter un blocage de l’activité économique ? C’est ce à quoi réfléchit l'Elysée. Un conseil de défense doit se tenir mardi matin. Le Point évoque l’hypothèse d’un couvre-feu en Ile-de-France. Emmanuel Macron doit annoncer un cap clair mercredi soir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre JeanCastex, à Nice le 3 octobre (photo d\'illustration).
Le Premier ministre JeanCastex, à Nice le 3 octobre (photo d'illustration). (VALERY HACHE / AFP)