Jean-Baptiste Cordier, tête de liste FN aux cantonales, a été pris en photo avec des néonazis faisant le salut hitlérien

Le jeune homme, 21 ans, tête de liste pour le Front national dans le canton de Soulaines, dans l'Aube, apparaît sur deux photos en compagnie de crânes rasés, rapporte lesinrocks.com.Les photos ont été révélées par le site Fafwatch qui publie des clichés, vidéos ou écrits concernant les "fafs" (soit fachos), et l'extrême droite.

Jean-Baptiste Cordier en compagnie de néonazis faisant un salut hitlérien
Jean-Baptiste Cordier en compagnie de néonazis faisant un salut hitlérien (Fafwatch)

Le jeune homme, 21 ans, tête de liste pour le Front national dans le canton de Soulaines, dans l'Aube, apparaît sur deux photos en compagnie de crânes rasés, rapporte lesinrocks.com.

Les photos ont été révélées par le site Fafwatch qui publie des clichés, vidéos ou écrits concernant les "fafs" (soit fachos), et l'extrême droite.

Cette pratique est une dérive du "copwatching" qui est la même chose appliquée aux policiers.

Jean-Baptiste Cordier a été formellement reconnu sur les photos par le maire de Soulaines et vainqueur des cantonales, Philippe Dallemagne. "Ce ne sont pas mes idées, mais chacun est libre de penser ce qu'il veut", a-t-il dit au site web des Inrocks qui précise qu'une autre personne, travaillant dans le canton de Soulaines et ayant déjà rencontré le candidat, l'a identifié sur les clichés.

Fils du maire de Chaumesnil, Jean-Baptiste Cordier, a terminé second de l'élection en récoltant 22% des voix.

Cette photo d'une tête de liste FN en photo avec des néonazis n'est pas une première. Le mois dernier, a été révélé un Alexandre Gabriac, conseiller régional en Rhône-Alpes, faisant de la main gauche le salut hitlérien. L'élu a définitivement été le 20 avril. Une décision conforme à ce qu'avait annoncé au début de l'affaire le bras droit de Marine Le Pen, Steeve Briois.

Marine Le Pen s'est lancée dans une opération "FN propre", tentant d'effacer des références au nazisme ou au révisionnisme.