Mort de Jacques Chirac : un président qui a marqué les esprits

Jacques Chirac a passé 12 ans à l'Élysée. Il a marqué sa différence sur plusieurs dossiers, notamment le "non" à la guerre en Irak et le discours historique du Vel d'Hiv.

FRANCE 3

Le devoir de mémoire, Jacques Chirac en fait le premier acte fort de sa présidence. À peine élu, il prononce au Vel d'Hiv un discours qui marque un tournant dans l'histoire. Pour la première fois, un chef d'État reconnaît la responsabilité de la France dans la déportation des juifs. "Oui, la folie criminelle de l'occupant a été, chacun le sait, secondée par des Français, secondée par l'État français", avait-il déclaré.

Défendre l'indépendance de la France

Réconcilier la France avec son passé, mais aussi défendre son indépendance sur la scène internationale. À Jérusalem, en 1996, le chef de l'État s'accroche avec les forces de sécurité israéliennes, alors qu'il souhaite rencontrer des Palestiniens. "Qu'est-ce que vous voulez ? Que je reprenne l'avion et que je rentre en France ?", avait-il alors menacé. Mais c'est surtout en s'opposant à Georges Bush sur la guerre en Irak que Jacques Chirac a marqué les esprits.

Le JT
Les autres sujets du JT
Hassanal Bolkiah et Jacques Chirac à l\'Elysée, le 16 décembre 1996. 
Hassanal Bolkiah et Jacques Chirac à l'Elysée, le 16 décembre 1996.  (JEAN-LOUP GAUTREAU / AFP)