Mort de Jacques Chirac : les jeunes se souviennent de Jacques Chirac

Certains professeurs ont fait cours sur Jacques Chirac vendredi 27 septembre, 24 heures après l'annonce de son décès. Lundi, jour de deuil national, une minute de silence sera respectée dans les établissements scolaires.

FRANCE 3

Il fut leur premier président. Pour ces élèves de terminale de Brive-la-Gaillarde (Corrèze), Jacques Chirac est une figure très familière. "Mes parents m'ont toujours parlé de cet homme en bien", explique un lycéen. "C'est grâce à lui que le service militaire n'est plus obligatoire", lance un autre. "L"image de lui qui fraude dans le métro, qui fait beaucoup d'humour, avec sa femme", voilà ce dont se souvient une lycéenne.

Proche de la Corrèze

Mais ici, en Corrèze, tous retiennent le lien qui l'unissait à ce département. "Il est toujours resté proche de la Corrèze, il a fait beaucoup de choses ici", selon cette élève. "Il a fait le croisement entre les autoroutes A89 et A20. Du coup, ça a créé un bon carrefour autoroutier autour de la Corrèze ce qui l'a rendue plus visitée par le reste de la France, je pense", selon un autre élève. Une autre jeune se souvient de la chaleur humaine que dégageait l'ancien chef d'État. Il reste une source d’inspiration.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une enfant offre du muguet au président de la République et candidat à sa succession Jacques Chirac et à son épouse Bernadette, le 21 avril 2002 à la mairie de Sarran, à l\'occasion du premier tour de l\'élection présidentielle.
Une enfant offre du muguet au président de la République et candidat à sa succession Jacques Chirac et à son épouse Bernadette, le 21 avril 2002 à la mairie de Sarran, à l'occasion du premier tour de l'élection présidentielle. (PATRICK KOVARIK / AFP)