Cet article date de plus de deux ans.

Mort de Jacques Chirac : les Corréziens se souviennent de l'un des leurs avec émotion

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Mort de Jacques Chirac : les Corréziens se souviennent de l'un des leurs avec émotion
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Jacques Chirac restera dans le cœur de ses administrés corréziens, qu'il a côtoyés pendant plusieurs décennies, se montrant toujours accessible et soucieux de leurs problèmes.

Né à Paris, Jacques Chirac est profondément ancré en Corrèze, terres de ses premières conquêtes politiques où il s'est forgé un destin national. Petit-fils d'instituteur corrézien, il a passé du temps dans sa jeunesse dans la maison familiale de Sainte-Féréole (Corrèze). Le village reste le lieu de ses premiers pas en politique. Membre du conseil municipal, il n'a jamais cédé aux demandes pour se présenter en tant que maire.

"Il vous donnait envie d'avancer"

Déçus, les habitants ne lui en voudront jamais, ils voyaient bien que son destin politique était supérieur. Certains sont devenus ses amis, comme ce boucher chez qui il avait ses habitudes. "On voyait bien dans son regard que c'était de l'amitié, au niveau relationnel. Il n'y avait pas de faux semblant. C'était direct, il vous mettait en confiance tout de suite", se souvient Gérard Jaubert, fils du boucher. "Il vous donnait envie d'avancer", raconte émue une commerçante où il passait souvent.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mort de Jacques Chirac

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.