Jacques Chirac : un week-end pour se recueillir

La France se prépare à dire adieu à Jacques Chirac, avant la journée de deuil national, lundi 30 septembre. Un hommage populaire sera rendu dimanche à l'ancien chef de l'État aux Invalides, à Paris. Les portes de l'Élysée resteront ouvertes aux Français jusqu'à dimanche pour signer les livres d'or disposés à cet effet.

FRANCE 3

Au musée Jacques Chirac, à Sarran (Corrèze), les Corréziens sont nombreux à venir rendre hommage à l'ancien président. Ils sont particulièrement émus. "Pour moi, c'était le meilleur président", confie un habitant. Ici, plusieurs registres de condoléances ont été ouverts, mis à la disposition du public. À Bordeaux (Gironde), les témoignages de reconnaissance se multiplient. "Monsieur Chirac, c'était le président de mon enfance (...) Il m'a rendu très fier d'être français et de briller à l'étranger en tant que Français", raconte un jeune homme.

"Qu'il repose en paix"

La mairie de Toulon (Var) accueille également les Français désireux d'exprimer leur sympathie à l'égard de l'ancien président. "C'était un grand homme d'État, qu'il repose en paix", déclare une femme. Au cimetière Montparnasse, à Paris, certains viennent déjà se recueillir devant la tombe de Jacques Chirac. Les larmes aux yeux, une visiteuse décrit une sépulture "toute simple" faite d'une plaque de marbre blanc. Lundi, dès 9h30, commencera la journée d'hommage national.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo de Jacques Chirac dans le palais de l\'Elysée, le 28 septembre 2019. 
Une photo de Jacques Chirac dans le palais de l'Elysée, le 28 septembre 2019.  (LUCAS BARIOULET / AFP)