Hommage à Jacques Chirac : des politiques parmi les anonymes

De nombreux Français se sont pressés aux Invalides, à Paris, dimanche 29 septembre, pour participer à l'hommage populaire rendu à Jacques Chirac. Parmi eux, plusieurs personnalités politiques ont tenu à se recueillir.

FRANCE 2

Dans la foule des anonymes, devant la cathédrale des Invalides, à Paris, on retrouve des visages qui ont marqué les mémoires, comme celui de Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de la Santé, puis des Affaires étrangères, de l'ancien président. Il a préféré patienter avec la foule des admirateurs. D'autres aussi, ont eu la même démarche, comme Gilles de Robien, ancien ministre de l'Éducation de Jacques Chirac. Le fidèle d'entre les fidèles, Jean-Louis Debré, ancien ministre de l'Intérieur, garde sa douleur pour lui.

Cédric Villani et Benjamin Griveaux également présents

Alain Madelin, ancien ministre de l'Économie, est lui resté un long moment au milieu de la foule en se recueillant, seul. Frédéric de Saint-Sernin fut lui tour à tour son conseiller, puis l'un de ses ministres. Il décrit "un homme qui a toujours été très engagé au service de la cohésion nationale". Cédric Villani, puis Benjamin Griveaux, les deux candidats LREM à la mairie de Paris, espèrent marcher dans les pas de Jacques Chirac. Tous deux sont venus saluer leur mémoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des gens font la queue pour se recueillir sur le cercueil de Jacques Chirac, aux Invalides, le 29 septembre 2019. 
Des gens font la queue pour se recueillir sur le cercueil de Jacques Chirac, aux Invalides, le 29 septembre 2019.  (PHILIPPE LOPEZ / AFP)