Mort de Jacques Chirac : les Français se pressent à l'Élysée pour lui rendre hommage

Depuis le décès de Jacques Chirac jeudi 26 septembre, les Français rendent hommage à l'ancien président à travers des registres de condoléances ouverts à l'Élysée notamment.

FRANCE 2

Une longue file d'attente s'est formée dans la cour de l'Élysée. Depuis jeudi 26 septembre, les Français multiplient les hommages à travers des registres de condoléances ouverts dans divers lieux institutionnels de la capitale. Chacun patiente un long moment avant de venir écrire quelques mots. Les grilles du palais présidentiel sont restées ouvertes jusque tard dans la nuit. "C'est quelqu'un qui est respecté par toutes les confessions, par toutes les communautés. Qu'on soit juif, musulman, chrétien, bouddhiste", détaille un homme interrogé. Un autre confie qu'il n'oubliera jamais son refus de participer à la guerre en Irak.

Des registres ouverts jusqu'à dimanche

Au lendemain de la mort de Jacques Chirac, d'autres Français se pressaient à l'Élysée très tôt dans la matinée. "C'était un homme qui touchait tout le monde, quelles que soient les opinions politiques, les classes sociales, tout le monde aimait Chirac", estime une femme. Les registres resteront ouverts jusqu'à dimanche 29 septembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes signent les registres de condoléances en hommage à Jacques Chirac, à l\'Elysée (Paris), le 26 septembre 2019.
Des personnes signent les registres de condoléances en hommage à Jacques Chirac, à l'Elysée (Paris), le 26 septembre 2019. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)