J-4: dernier débat entre les six candidats avant le premier tour de la primaire

Troisième et dernier débat ce soir entre les six candidats de la "primaire citoyenne". Un débat, diffusé sur BFMTV et Public Sénat, qui débutera à 20h30 et durera deux heures

Les six candidats à la primaire PS
Les six candidats à la primaire PS (AFP)

Troisième et dernier débat ce soir entre les six candidats de la "primaire citoyenne". Un débat, diffusé sur BFMTV et Public Sénat, qui débutera à 20h30 et durera deux heures

De gauche à droite, selon un tirage au sort, Martine Aubry, Manuel Valls, le radical de gauche Jean-Michel Baylet, Arnaud Montebourg, François Hollande et Ségolène Royal se tiendront autour de six pupitres pendant deux heures dans un décor sobre, avec fond noir et éclairage bleuté. C'est M. Baylet, qui, selon le tirage au sort, répondra à la première question des journalistes.

"Nous avons intitulé cette rencontre le débat décisif, puisqu'à quatre jours du scrutin" du premier tour, dimanche, "on est à l'heure des choix", a expliqué à l'AFP Hervé Béroud, directeur de la rédaction de BFMTV.

Le débat sera divisé en trois séquences. La première portera sur "la gouvernance" avec la question "quel(le) présidente(e) voulez-vous être?". La deuxième sera l'occasion d'aborder les thèmes des "retraites et de la santé". La troisième concernera "l'éducation et les services publics", selon M. Béroud.

Cette fois-ci, pas de déclaration liminaire des candidats, mais une question finale sera posée à chacun: "pourquoi vous ?"

Le placement autour des pupitres, l'ordre de passage pour la dernière question et le premier à parler dans la première séquence sera déterminé par tirage au sort. Le "maître de cérémonie", Olivier Mazerolle (BFMTV), sera entouré de Christophe Jakubyszyn (RMC), Laurent Joffrin (Le Nouvel Observateur) et Gilles Leclerc (Public Sénat).

Comme les fois précédentes, le débat est régi par des règles d'égalité de temps de parole. Une soixantaine de personnes pourront assister aux échanges.

Les six candidats s'étaient retrouvés une première fois, le 15 septembre, sur France 2, pour une joute audiovisuelle suivie par près de 5 millions de téléspectateurs. Un deuxième débat, le 28 septembre, sur i-Télé et La Chaine parlementaire, avait été plus animé: les six candidats avaient fait valoir leurs différences, notamment sur la TVA sociale, la justice, la sécurité ou encore l'immigration.

Si aucun des candidats n'obtient 50% des voix dimanche et qu'il y a donc un second tour, un quatrième débat est prévu le mercredi 13 octobre sur France Télévisions.