Cet article date de plus de neuf ans.

Intervention télévisée de Nicolas Sarkozy : Twitter démolit le "hashtag recommandé" par l'Elysée

En fin d'après-midi mercredi, l’Élysée a recommandé sur Twitter d'utiliser le hashtag #FALC ("Face à la crise") pour les tweets qui seront consacrés, jeudi soir, à l'intervention de Nicolas Sarkozy sur France 2 et TF1. Initiative mal accueillie.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Facebook et twitter font partie de la stratégie politique des candidats à la primaire socialiste. (Julien Thomazo / Photononstop)

En fin d'après-midi mercredi, l'Élysée a recommandé sur Twitter d'utiliser le hashtag #FALC ("Face à la crise") pour les tweets qui seront consacrés, jeudi soir, à l'intervention de Nicolas Sarkozy sur France 2 et TF1. Initiative mal accueillie.

Les conseillers en communication de l'Elysée devaient probablement s'y attendre. La recommandation faite en fin de journée, mercredi, sur Twitter, d'utiliser le hashtag #FALC - sigle de l'expression - pour marquer les messages en 140 caractères qui seront consacrés, jeudi soir, à l'intervention de Nicolas Sarkozy sur France 2 et TF1, a été fraîchement accueillie.

Le de l'Elysée prenant cette initiative s'est fait assez rapidement "bâcher", selon l'expression utilisée par les twittos, les utilisateurs de ce réseau social. Il n'est pas nécessaire d'être grand clerc pour comprendre que cette initiative élyséenne n'a pas fait l'unanimité.

Le premier à retweeter - RT -, c'est-à-dire à faire connaître à ses propres abonnés (followers) cette recommandation venu du "Château", a été un journaliste du site Rue89.

Remplacer #FALC par #TALC

Dans sa foulée, d'autres habitués de Twitter ont commencé à commenter, ou ironiquement, la recommandation en question. D'autres y ont vu une volonté politique de l'Elysée d'avoir la main mise sur l'information et les commentaires qui animent ce réseau social. En voici un exemple et un autre ou encore , sur le mode humoristique.

Cette recommandation a été d'autant plus mal acceptée que les conditions de réalisation de l'émission sont mises en cause dans certains tenus par des journalistes.

Enfin, certains twittos suggèrent de remplacer le hashtag recommandé par l'Elysée par un autre : #TALC.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.