Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Les intermittents du spectacle maintiennent la pression sur le Medef

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Ils ont manifesté à Paris jeudi, au dernier jour des négociations sur l'assurance-chômage qui décideront de l'avenir du régime des professionnels du spectacle.

Les intermittents du spectacle se sont encore mobilisés, jeudi 20 mars, à Paris et dans d'autres villes de France, pour maintenir la pression sur le Medef à l'heure d'ultimes négociations sur l'assurance-chômage qui décideront de l'avenir de leur régime. Orchestre de jazz, percussions brésiliennes et comédiens sur des échasses, ils étaient 7 000 à Paris selon la CGT, plus que lors de la manifestation du 27 février.

Le Medef renonce à aligner le régime des intermittents

Les partenaires sociaux, en réunion jeudi, doivent fixer les droits de l'ensemble des chômeurs et le montant des cotisations des salariés et des employeurs pour les années à venir.

On a appris dans la journée que le Medef abandonnait l'alignement du régime des intermittents sur le régime général. Il ne renonce cependant pas à toute réforme de ce régime spécifique et propose de plafonner le cumul indemnités et revenus d'activité pour les intermittents du spectacle au niveau du plafond de la Sécurité sociale, soit 3 129 euros par mois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.