Cet article date de plus de six ans.

Hollande et son gouvernement préparent la rentrée à huis clos

François Hollande préside, ce samedi matin à l'Elysée, à huis clos, "un séminaire de travail" gouvernemental pour préparer 2016. "Il s'agit de bien calibrer et cadencer l'action de l'exécutif" dans l'ensemble des domaines, précise l'Elysée. Traduction : mettre en musique les annonces à venir.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (François Hollande préside un "séminaire de travail" à l'Elysée afin de préparer 2016 © MaxPPP)

La rentrée, la réponse au choc des régionales, c’est maintenant qu'elles se préparent. François Hollande construit, avec son gouvernement, ses vœux du 31 et la feuille de route 2016, Dernière année "utile" avant la présidentielle. Sur la table, trois urgences, trois chantiers. 

D’abord, la lutte contre le terrorisme. Le projet de loi constitutionnel arrive mercredi en conseil des ministres avec deux volets : l’état d’urgence dans la Constitution (il faut réviser l’article 36) et la déchéance de nationalité. François Hollande l’avait proposée juste après les attentats, mais l’exécutif est sur le point d’y renoncer. "Trop clivante", c'est une mesure symbolique mais inefficace. Depuis le début de la semaine, Manuel Valls démine et prépare les esprits.

Obligation de résultats 

Deuxième urgence : l’emploi. Le président va s’appuyer sur sa ministre du Travail, Myriam el Khomry. L’exécutif veut mettre le paquet sur la formation des chômeurs, l’apprentissage pour les jeunes et encourager les emplois de services. Obligation de résultats : le président n’a toujours pas inversé la courbe.

Enfin, troisième urgence : l’écologie. La COP 21 a été un succès diplomatique. 2016 doit marquer sa mise en œuvre pratique. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.