Cet article date de plus de cinq ans.

Hollande et Royal en visite dans le "Poitou-Charentes indien"

Le chef de l’Etat et la ministre de l’écologie démarrent ce week-end leur visite en Inde à Chandigarh, cité modèle et laboratoire.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Comme l’ex-présidente de la région Poitou Charente, Modi veut développer son pays en s’appuyant sur les énergies renouvelables (archives) © Maxppp)

 Ségolène Royal s’amuse à relever les points communs entre elle et le premier ministre indien. Narendra Modi est un fervent défendeur de l’énergie solaire et des nouvelles technologies. Il accueillera ses hôtes dans la cité construite par Le Corbusier. Une ville surpeuplée et très polluée qui doit devenir la première des 100 "cités intelligentes" promises par le Premier ministre indien.

Comme l’ex-présidente de la région Poitou-Charentes, Modi veut développer son pays en s’appuyant sur les énergies renouvelables. Le but de cette visite d’Etat c'est de concrétiser "l’alliance solaire internationale" lancée par l’Inde et la France à l’issue de la COP21.

L’autre enjeu de ce déplacement, c’est la vente de Rafale à l’Inde. Narendra Modi a déjà commandé 36 avions de chasse, reste à négocier les modalités financières. "Si tout se passe bien - confie un proche de président - ça devrait se débloquer au cours de ce déplacement ".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.