Hénin-Beaumont : rien ne va plus entre la mairie FN et le Secours populaire

À Hénin-Beaumont, ville dirigée par le FN, le ton monte entre la mairie et le Secours populaire. L'association accuse le maire Steeve Briois de lui refuser l'accès au marché de Noël.

France 2

Une vengeance politique, c'est l'explication toute trouvée par la présidente de l'antenne locale du Secours populaire, Dorothée Fizazi. Selon elle, Steeve Briois, maire FN d'Hénin-Beaumont, aurait délibérément exclu le Secours populaire du prochain marché de Noël, uniquement à cause de son engagement auprès du parti communiste.

Le précédent de la Ligue des droits de l'Homme

Un échange entre l'adjoint au maire de la ville du Pas-de-Calais, Christopher Sczurek, et les dirigeants de l'association va dans ce sens : "Pour l'an prochain, demandez au conseiller municipal communiste de ne plus se prononcer contre le budget du marché de Noël". Le Secours populaire n'est pas la première organisation à faire les frais des choix de la municipalité. Dès son élection, il y a plus d'un an, Steeve Briois avait mis fin à la subvention accordée à la Ligue des droits de l'Homme.

Le JT
Les autres sujets du JT