Cet article date de plus de huit ans.

Hausse du chômage de 0,5% en novembre, +5,6% sur un an

Selon les chiffres de Pôle emploi, la France comptait en novembre 3.293.000 de chômeurs de catégorie A, soit une hausse de 0,5% (+17.800) par rapport à octobre. Sur un an, le chômage a augmenté de 5,6%. La promesse de François Hollande d'inverser la courbe d'ici fin 2013 n'a donc pas été tenue, mais pour le gouvernement, la tendance est tout de même à la baisse.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
  (IDÉ)

Inversion ou pas ? Alors que les chiffres sont plutôt clairs et indiquent que non, François Hollande et le gouvernement estume le contraire. En octobre dernier, le chômage avait reculé de 0,6%  (une
première depuis 2011). En novembre, selon les derniers chiffres de Pôle emploi, il est reparti à la hausse : +0,5% pour s'établir à 3.293.000 demandeurs d'emploi, soit 17.800 de plus qu'en octobre. Sur un an, la hausse est de 5,6%. Pourtant François Hollande l'a redit après l'annonce de ces chiffres : l'inversion de la courbe du chômage est "bien amorcée ".

A LIRE AUSSI ►►► Chômage en hausse mais inversion "amorcée" selon François Hollande

Même analyse au ministère du Travail, où Michel Sapin affirme que tout va dans le bon sens : "S ur les deux premiers mois du dernier trimestre, l'évolution est à la baisse ". Un commentaire difficle à comprendre, puisque même le chômage des jeunes, qui avaient donné de bons résultats, est en hausse en novembre (+0,4%). Seul point assumé : les seniors (+1,3%), soit 11,7% sur un an.

"La tendance est à la baisse" pour le ministre du Travail Michel Sapin et l'inversion de la courbe "bien amorcée" pour François Hollande

Pourtant, dans un communiqué, le ministère du
Travail et de l'Emploi analyse les chiffres en mettant en avant la "volatilité de
cet indicateur d'un mois sur l'autre
". Il préfère donc regarder la
tendance sur plusieurs mois. "De ce point de vue, nous sommes dans une
amélioration engagée depuis le début de l'année et qui se confirme
graduellement
". Comprenez, ça augmente, mais moins qu'avant. "Ainsi,
alors que le chômage progressait d'environ +30 000 par mois en moyenne au 1er trimestre
2013, il progressait de +18 000 par mois en moyenne au 2ème trimestre, puis de
+5 500 au 3ème trimestre. Sur les deux premiers mois du 4ème trimestre (octobre
et novembre), l'évolution est à la baisse de – 1 350 en moyenne par mois
". 

Pari perdu

Il y a quelques jours, dans
ses prévisions, 
l'INSEE avait également mis à mal la promesse de
campagne de François Hollande d'inverser la courbe d'ici 2013. Un pari "idiot " selon Eric Woerth, ancien ministre du Travail, qui est "perdu ".

►►► A LIRE Toutes les réactions politiques à l'annonce des chiffres de novembre

Pour Eric Heyer, directeur adjoint au département analyses et prévisions de l'Obervatoire français des conjonctures économiques (OFCE), ces chiffres sont une "mauvaise nouvelle ". Il estime que les emplois aidés "qui ont été mis en place massivement ", n'ont "pas réussi à faire baisser la courbe du chômage ". Pour lui, on voit "un chômage sur un plateau (...) c'est-à-dire des petits mouvements plutôt positifs mais tout ça est très très fragile ". Pour lui, "on ne crée pas suffisamment d'emplois pour absorber des nouveaux entrants sur le marché du travail ".

"Aujourd'hui la reprise est extrêmement fragile" (Eric Heyer)

Ce jeudi sur France
Info, la sénatrice UDI de Paris, Chantal Jouanno, avait douté de la réelle
possibilité d'inverser la courbe. "La réalité ", selon elle, "c'est
que les emplois précaires continuent d'augmenter
". 

►►► VOIR LA VIDEO | Chantal Jouanno sur le chômage : "On ne traite pas la question de fond"

Concernant les chiffres des
catégories B et C (ceux qui travaillent un peu), la tendance est en effet à la
baisse, ce qui veut dire que les petits jobs se multiplient. En novembre, le
nombre de demandeurs d'emplois de la catégorie B a diminué de 3,1% (+4,2% sur
un an) et celui de la catégorie C a baissé de 0,4% (+8,2% sur un an).

►►► DECRYPTAGE | Le
chômage a-t-il vraiment baissé au mois d'août ? 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.