Cet article date de plus d'un an.

Haïti, le pays livré à la guerre des gangs

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Haïti, le pays livré à la guerre des gangs
Franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Fragilisé par le tremblement de terre de 2010, le pays fait face à des manifestations importantes, qui reprochent au pouvoir le coût de la vie, la corruption. Des émeutes meurtrières.

Depuis des jours, il est guetté par tout un peuple. Un navire hôpital de la marine américaine vient d’appareiller au large de Port-au-Prince. Dès l’annonce de son arrivée, c’est la cohue alors que des soins vont être apportés à la population haïtienne, un des pays les plus pauvres du monde. Ici, plus de la moitié de la population vit avec moins de deux euros par jour. “Je n’ai pas d’argent alors si je paie mes frais de santé, je n’ai plus de quoi manger”, explique cette femme.

Des guerres des gangs

À bord du navire américain, le personnel va devoir répondre à une urgence humanitaire. Depuis le tremblement de terre de 2010, il est difficile de se faire soigner en Haïti. Les 1 000 lits du bateau, et 12 salles d’opération, ne seront pas de trop. Ces derniers mois ont en effet été chaotiques dans le pays. En février puis septembre 2019, le pays a souffert d’émeutes de la faim, qui ont provoqué de nombreuses violences et des morts à Port-au-Prince mais aussi dans d'autres villes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.